Qoreï après la réunion avec les représentants américains déclare que l’appui aux conditions du plan de désengagement dépend du plein retrait des territoires

jeudi 1er avril 2004


Discours d’Abou Ala devant le CLP

Dans un discours prononcé devant le Conseil législatif Palestinien (CLP) et retransmis par la télévision de l’Autorité palestinienne, le Premier ministre Ahmad Qoreï a estimé que le retrait de la Bande Gaza pourrait relancer le processus de paix, à condition qu’il soit « total ».

Il a en outre appelé les Palestiniens à faire preuve de retenue à la suite de l’élimination de Cheikh Yassine. M. Qoreï en a profité pour condamner les attentats commis contre des civils israéliens, estimant que ces actes « servaient Israël, l’aidant à poursuivre son agression contre le peuple palestinien ».

Le quotidien à grand tirage Yediot Aharonot regrette que le Premier ministre palestinien n’ait pas condamné le principe des attaques contre les civils israéliens, se bornant à avancer l’argument que celles-ci desservaient la cause palestinienne. Pour le journal, « bien qu’Abou Ala ait dit des choses semblables dans le passé, le forum choisi cette fois-ci revêt une très grande importance ».


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil