Le silence coupable des démocraties

Allison Hoffman | Jerusalem Post édition Francaise

dimanche 26 avril 2009, par Desinfos

Malgré l’action des démocraties occidentales, la conférence de l’ONU contre le racisme à Genève est bien devenue une tribune antisioniste. L’ancien ministre canadien de la Justice, Irwin Cotler, a dénoncé le « silence consternant » qui a suivi la rhétorique antisémite de Mahmoud Ahmadinejad à la tribune de "Durban II, lundi dernier.


Ce discours a été momentanément interrompu par le président de l’UEJF Raphaël Haddad, qui, coiffé d’une perruque de clown, a lancé un nez rouge en plastique en direction du président iranien.

D’après cet ancien ministre de la Justice, Ahmadinejad a déjà violé les traités de l’ONU relatif à l’incitation à la haine et au génocide.

Le défenseur des droits de l’Homme tente, depuis plusieurs années, de faire traduire les dirigeants iraniens devant la justice internationale.

Israël, le Canada, les Etats-Unis, l’Australie, l’Allemagne, l’Italie, les Pays, la Pologne, la Nouvelle-Zélande ont décidé de boycotter la conférence de Durban II. La République tchèque s’en est retirée après le discours d’Ahmadinejad.


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil