« Durban II » : 3 ONG privées de conférence pour « comportement inacceptable »

AFP

jeudi 23 avril 2009, par Desinfos

Les Nations Unies ont interdit ŕ trois organisations non-gouvernementales —deux juives [NDLR : françaises ...!!] et une iranienne, l’accčs ŕ la Conférence « Durban II » contre le racisme ŕ Genčve pour « comportement de perturbation inacceptable », a annoncé jeudi un porte-parole de l’ONU.


La mesure frappe plus particulièrement l’Union des Ă©tudiants juifs de France (UEJF), qui a menĂ© des « efforts orchestrĂ©s pour perturber la confĂ©rence », a dĂ©noncĂ© Rupert Colville, porte-parole du Haut commissariat de l’ONU pour les droits de l’homme.

Un total de 229 membres des trois ONG s’Ă©taient accrĂ©ditĂ©s pour la ConfĂ©rence qui se tient au Palais des Nations Ă  Genève, mais ils n’ont Ă©tĂ© que 64 Ă  retirer effectivement leur badge auprès des services de l’ONU, a prĂ©cisĂ© le Haut commissariat de l’ONU pour les droits de l’homme dans un communiquĂ©.

Lundi dernier, le prĂ©sident de l’UEJF, RaphaĂ«l Haddad, coiffĂ© d’une perruque bariolĂ©e de clown, s’Ă©tait Ă©lancĂ© vers la tribune oĂą s’apprĂŞtait Ă  prendre la parole le prĂ©sident iranien Mahmoud Ahmadinejad. Il avait alors lancĂ© un nez rouge de clown dans sa direction en lui criant « raciste ! raciste ! ». Il avait Ă©tĂ© expulsĂ© de la salle par les gardes de l’ONU, avec au moins deux autres militants de l’UEJF qui avaient manifestĂ© de la mĂŞme façon dans les tribunes.

Le chef de l’Etat iranien avait alors demandĂ© Ă  l’assistance de « pardonner (aux manifestants), car ils sont mal informĂ©s ». Quelques minutes plus tard, il qualifiait IsraĂ«l d’Etat « raciste », provoquant la sortie des ambassadeurs de l’Union europĂ©enne prĂ©sents et un tollĂ© international.

Dès le lendemain, plusieurs dizaines de militants de l’UEJF s’Ă©taient rassemblĂ©s dans un hall du Palais des Nations pour y manifester leur opposition Ă  la tenue de la confĂ©rence. M. Haddad, qui Ă©tait parvenu Ă  pĂ©nĂ©trer au Palais des Nations en dĂ©pit du retrait de son accrĂ©ditation, Ă©tait Ă  leur tĂŞte et avait Ă©tĂ© Ă  nouveau expulsĂ© manu militari.

L’ONG française Coexist (22 militants enregistrĂ©s pour la confĂ©rence, 21 badges effectivement attribuĂ©s), associĂ©e Ă  l’UEJF dans la lutte contre le racisme et l’antisĂ©mitisme, a Ă©galement Ă©tĂ© interdite d’accès au Palais des Nations jusqu’Ă  la fin de « Durban ».

Enfin, l’organisation iranienne nĂ©gationniste Neda Institute for Political and Scientific Research (13 militants enregistrĂ©s, 12 badges attribuĂ©s) a Ă©tĂ© retirĂ©e de la liste des ONG accrĂ©ditĂ©es.


Trois organisations, dont l’UEJF exclues de Durban II
The Canadian Press

GENEVE — Trois organisations, dont l’Union des Ă©tudiants juifs de France (UEJF), ont Ă©tĂ© exclues de la confĂ©rence des Nations unies sur le racisme en raison de leur comportement jugĂ© inacceptable lors du discours du prĂ©sident iranien Mahmoud Ahmadinejad lundi, a annoncĂ© jeudi l’ONU.

Outre l’UEJF, l’organisation Coexist et l’institut iranien Neda pour la recherche politique et scientifique, se sont vu retirer leurs accrĂ©ditations Ă  la confĂ©rence dite « Durban II » Ă  Genève, a annoncĂ© Rupert Colville, porte-parole du Commissariat des Nations unies pour les droits de l’Homme.

Selon son site Internet, « Coexist a Ă©tĂ© crĂ©Ă© en 2004 par l’UEJF et les clubs Convergences » et « est aujourd’hui mis en place par l’UEJF et SOS Racisme ».
L’UEJF et Coexist ont perturbĂ© le discours de Mahmoud Ahmadinejad, tandis que l’institut Neda a distribuĂ© des tracts pro-iraniens incendiaires aux participants Ă  la confĂ©rence, a prĂ©cisĂ© Rupert Colville.

Mahmoud Ahmadinejad a qualifiĂ© lundi IsraĂ«l de « gouvernement raciste », dĂ©clenchant des incidents dans la salle de confĂ©rence, et une vague de condamnations dans le monde.


COMMUNIQUE DE PRESSE

LE CRIF SOLIDAIRE DE L’UEJF, EXPULSEE DE DURBAN II

Le CRIF apprend que l’UEJF s’est vue retirer, le 23 avril 2009, son accrĂ©ditation pour la confĂ©rence « Durban II » Ă  Genève.

Le CRIF affirme sa solidarité avec l’UEJF et la félicite de ses actions dignes et courageuses qui ont permis de mettre en évidence la mascarade qu’a représenté la présence de Mahmoud Ahmadinejad à cette conférence de l’ONU contre le racisme.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil