Israël se souvient de ses six millions de morts

israel-infos.net

mardi 21 avril 2009, par Desinfos

Alors que la veille de ce jour du Souvenir de la Shoah, le président Iranien a déclaré à la tribune de « Durban II » à Genève, que « sous le prétexte de la souffrance des juifs il y a 60 ans, un Etat, le plus cruel et raciste, a été créé », Israël se souvient ce mardi des 6 millions de victimes de la machine d’anéantissement nazie.


Voir en ligne : Lire l’ensemble de la revue de presse de israelinfos.net

Comme chaque année, à 10h00 du matin, une sonnerie d’une durée de deux minutes retentira dans tout le pays, pendant lesquelles la grande majorité des habitants respecteront, debouts, le silence total, pour commémorer la mémoire des victimes de la Shoah.

Immédiatement après, débutera la cérémonie officielle principale de cette journée, à Yad Vashem, en présence du président de l’Etat, du Premier ministre, de la présidente de la Cour suprême, et de très nombreuses autres personnalités, ainsi que des représentants des rescapés, et des écoliers.

Antisémitisme

Protestation contre Ahmadinejad

Des dizaines de représentants de 23 pays présents au sommet "Durban II" à Genève, contre le racisme, se sont levés à l'unisson et quitté la salle en plein discours du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, dès que celui-ci a commencé à débiter sa litanie maintenant traditionnelle, négationniste et férocement anti-israélienne, décriant notamment "la création de l'Etat des juifs, raciste, sur la base de la deuxième guerre mondiale".

Juste avant le début de son intervention, des représentants de l'Union des étudiants français, présents dans la salle, se sont levés - coiffés de perruques multicolores de clown - en lançant des objets mous qui ont atteint l'estrade où se trouvait Ahmadinejad, aux cris de "Raciste!", avant d'être évacués par les forces de l'ordre. Des étudiants israéliens ayant également perturbé le discours de l'Iranien, ont aussi été sortis de la conférence.


Guilad Shalit

Pas de progrès attendu

Le site Ynet rapporte la déclaration d'un haut responsable du Hamas selon laquelle la visite prévue cette semaine en Israël, du ministre égyptien des Renseignements, Omar Souleimane, ne permettra pas de faire avancer les négociations pour la libération de Guilad Shalit.

"Il s'agit d'un gouvernement israélien beaucoup plus extrémiste, qui a déjà annoncé qu'il souhaitait l'escalade (de violence). C'est pourquoi nous estimons que les pourparlers ne reprendront pas après cette visite, mais peut-être apprendrons nous de nos frères égyptiens, ce que sont les nouvelles positions israéliennes" a encore précisé le responsable islamiste.


Shoah

240.000 rescapés vivent en Israël.

Une étude réalisée pour le compte de "l'Organisation pour le bien-être des rescapés de la Shoah", à la veille de cette journée du Souvenir 2009, indique que quelque 240.000 survivants au génocide nazi vivent actuellement en Israël.

En 2015 les deux tiers de cette population seront âgés de plus de 80 ans, et l'on estime qu'en 2025 le nombre des rescapés sera inférieur à 50.000 personnes.

Environ 108.000 rescapés touchent une rente mensuelle, soit de l'Allemagne soit d'autres pays, au titre d'indemnités, ou bien encore de fonds spéciaux qui leur sont alloués, mais l'étude réalisée dévoile également qu'un grand nombre d'entre eux tous, sont seuls, et ont besoin d'assistance et de soutien financier.


ETATS-UNIS

"Une terrible rhétorique"

Le département d'Etat américain, tout en qualifiant de "terrible, et qui n'invite pas au dialogue", la "rhétorique" du président Iranien Mahmoud Ahmadinejad, suite à son discours à la tribune de "Durban II", a néanmoins déclaré par la voix de son porte parole, Robert Wood, que les Etats-Unis "espèrent pouvoir conduire des discussions directes avec Téhéran sur plusieurs sujets".

"Fort malheureusement" a ajouté Wood, "nous avons déjà entendu par le passé, ce genre de choses du président Ahmadinejad. Ses paroles sont inacceptables, et invitent à la haine raciste. L'Iran doit cesser toute incitation de la sorte".


Diplomatie

Rappel de l'ambassadeur d'Israël en Suisse

Le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a rappelé l'ambassadeur d'Israël en Suisse, Ilan Elgar, pour consultations à Jérusalem, alors que le président Helvétique, Hans-Rudolf Merz, a reçu officiellement, et avec les honneurs, son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad qui participe au sommet "Durban II".

Selon un communiqué du porte parole de la diplomatie israélienne, ce rappel de l'ambassadeur est un acte de protestation contre l'attitude de la Suisse "envers un négationniste de la Shoah, qui s'est exprimé à plusieurs reprises sur la nécessité d'effacer Israël de la carte".

Avant même cette rencontre entre les deux hommes, qui ont ensuite diné ensemble, Israël avait protesté en affirmant : "Il n'y a aucune raison au monde de rencontrer le président d'un Etat qui exporte terrorisme, haine et antisémitisme. Une rencontre avec Ahmadinejad porte une grave atteinte à la coalition morale internationale face à l'Iran, et représente un acte déshonorant qu'il eut mieux valu éviter. Aucun chef d'état qui se respecte ne doit serrer la main du négationniste de Téhéran".


Sécurité

Avancées nucléaires iraniennes

Le chef des renseignements militaires, le général Amos Yadlin, a affirmé lors d'une réunion des ministres du gouvernement, que Téhéran avait pour objectif stratégique d'obtenir l'arme nucléaire, mais que le régime des Ayatollahs se dirigeait lentement, et avec précaution vers ce but, en disposant d'un budget modéré, sans ne jamais franchir ce qu'il a qualifié de "lignes rouges internationales".

Selon lui "l'Iran espère arriver au point où elle détiendra une quantité suffisante d'uranium enrichi, et sera à partir de ce moment à quelques mois de pouvoir fabriquer une bombe nucléaire, sans qu'elle ne s'expose à un durcissement des sanctions ou à une opération militaire contre ses installations".

Le général Yadlin a également estimé que la crise économique aigue en Iran, caractérisée par une inflation et un taux de chômage très élevés - pour cause de crise mondiale et de chute des prix du pétrole - "peuvent être un levier pour museler ses prétentions nucléaires".


Nouvelles brèves

Israël, le 20/04/09

BANDE DE GAZA : L'ONG Human Rights Watch dénonce le meurtre par le Hamas, d'au moins 32 Palestiniens, opposants politiques ou personnes soupçonnées de collaboration avec Israël, au cours et après l'opération "plomb durci".

DIPLOMATIE : Le ministère israélien des Affaires étrangères a vivement condamné la rencontre entre le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon et Ahmadinejad, "dont le pays, membre de l'ONU, appelle à la destruction d'un autre pays, également membre de cette organisation".

JUSTICE : Le tribunal de Jérusalem a accédé à la demande des défenseurs de l'ex-Premier ministre, Ehud Olmert, de repousser la déposition de Morris Talansky, principal témoin à charge dans "l'affaire des enveloppes", à la fin du mois de Juin.

ANTISEMITISME : "Je ressens de la honte qu'au "Jour du Souvenir de la Shoah et de la Bravoure" s'ouvre une conférence raciste à Genève, dont l'invité d'honneur est Ahmadinejad" a affirmé le président Shimon Peres.

TERRORISME : Selon le quotidien El Shark El Awsat, les miliciens du Hezbollah arrêtés en Egypte, ont recruté des terroristes en leur affirmant qu'ils travailleraient pour la branche armée du Fatah, les brigades El-Aqsa.

SECURITE : Tsahal a arrêté au cours de la nuit en Judée-Samarie, 10 Palestiniens recherchés par les services de sécurité israéliens à qui ils ont été remis pour interrogatoire.

SOCIETE : Des milliers de pèlerins juifs sont venus se recueillir au cours de la nuit passée sur la tombe de Josué, en cette date anniversaire de son décès, dans le village de Kifel Haras, en Samarie.


Nouvelles brèves, International

Monde, le 20/04/09

TERRORISME : Le n°2 d'El Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a affirmé qu'Obama "n'a pas changé l'image de son pays auprès des musulmans (...) que les américains continuent à tuer en Irak et en Afghanistan, en volant leurs richesses et leurs terres".

YEMEN : Une mère de sept enfants, accusée du meurtre de son mari, après que celui-ci ait sexuellement abusé d'une de leurs filles, a été mise à mort par un peloton d'exécution. Elle aurait pu bénéficier d'une grâce si l'un de ses enfants avait été d'accord. Mais ceux-ci ont refusé, probablement à cause de pressions exercées par la famille de leur père.

POLOGNE : La Pologne s'est jointe aux pays qui ne participent pas au sommet de Genève contre le racisme.

SOMALIE : Des pirates somaliens ont laissé repartir le bateau togolais, saisi la semaine passée, contenant de la nourriture pour les populations africaines nécessiteuses. Un responsable du programme de nutrition, de l'ONU, a affirmé ne pas savoir si une rançon avait été payée pour la libération du bateau.

MEXIQUE : Les forces de police ont interpellé 43 personnes suspectées de trafic de drogue, tous membres d'un clan dénommé "La famille", considéré comme faisant partie de la branche armée du "Cartel du Golfe".

SRI LANKA : L'armée a annoncé avoir tué 17 Tigres Tamouls lors de combats entrepris pour percer les lignes des rebelles vers les zones où ils sont encore retranchés.

EGYPTE : Un 66e cas de grippe aviaire vient d'être déclaré en Egypte, qui a atteint une petite fille âgée d'un an et demi.

HAITI : Moins de 10% des électeurs ont voté aux élections pour le Sénat, alors que le principal parti politique de l'île avait appelé à boycotter ces élections, après que ses candidats aient été déclarés inéligibles.

IRAN : Le commissaire général de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique, Mohamed El Baradei, a affirmé que l'Iran devait répondre positivement à l'initiative des USA d'ouvrir des discussions sur son programme nucléaire.

USA : Un avion monomoteur s'est abimé en mer à trois kilomètres des cotes de Santa Barbara. Le pilote est porté disparu.

INDE : Le satellite indien RISAT-2 a été lancé dans l'espace, équipé de technologies israéliennes permettant de photographier précisément en toutes conditions atmosphériques.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil