Durban II : IsraŽl dťnonce la rencontre du prťsident suisse avec Ahmadinejad

Romandie News

dimanche 19 avril 2009, par Desinfos

IsraŽl a dťnoncť la rencontre prťvue dimanche soir entre le prťsident de la Confťdťration suisse Hans-Rudolf Merz avec le prťsident iranien Mahmoud Ahmadinejad ŗ l’occasion de la Confťrence sur le racisme, dite « Durban II », qui se tient ŗ GenŤve.


« Nous allons tenter de convaincre le pr√©sident suisse ne pas rencontrer Ahmedinejad, l’invit√© le plus marquant de cette conf√©rence, qui va prononcer un discours le jour de la Shoah et de l’anniversaire d’Hitler », a affirm√© √† la radio publique l’ambassadeur d’Isra√ęl aupr√®s de l’Onu √† Gen√®ve, Aharon Lechnoyaar.

La rencontre entre les deux pr√©sidents est pr√©vue dimanche soir √† l’occasion d’un d√ģner offert aux participants √† la conf√©rence qui s’ouvre lundi.

« Cette conf√©rence est une farce tragique : officiellement il s’agit de d√©noncer le racisme et on invite un n√©gationniste connu qui appelle √† la destruction de l’Etat d’Isra√ęl », a affirm√© Yossi L√©vy, charg√© des relations avec la presse au minist√®re isra√©lien des Affaires √©trang√®res.

Yitzhak Herzog, le ministre des Affaires sociales √©galement charg√© de la lutte contre l’antis√©mitisme dans le monde, a pour sa part qualifi√© la conf√©rence de Gen√®ve de « spectacle cynique manipul√© par l’axe Iran-Libye-Pakistan ».

Le vice-Premier ministre Sylvan Shalom a pour sa part affirm√© √† la radio militaire que la conf√©rence n’avait « qu »un seul but : calomnier l’Etat d’Isra√ęl« . »Le pr√©sident suisse ne fait qu’aggraver le cas de son pays apr√®s la rencontre de la ministre suisse des Affaires √©trang√®res (Micheline) Calmy-Rey l’an dernier avec Ahmadinejad √† T√©h√©ran", a ajout√© M. Shalom.

Le vice-ministre des Affaires √©trang√®res Danny Ayalon, a pour sa part soulign√© que les « Suisses nous ont pris pas surprise. Il s’agit d’une rencontre malheureuse, d’une d√©cisions bizarre qui ne peut que porter atteinte √† la Suisse ». M. Ayalon a affirm√© que l’Allemagne et les Pays-Bas ont fait savoir √† Isra√ęl « vendredi qu’ils ne participeraient par √† la conf√©rence de Gen√®ve ».

Selon la radio, Isra√ęl esp√®re √©galement que d’autres pays europ√©ens d√©cideront de boycotter au dernier moment cette conf√©rence, suivant l’exemple de l’Etat h√©breu et des Etats-Unis. Ceux-ci ont annonc√© samedi qu’ils n’y participeraient parce que la d√©claration finale contient des passages qu’ils « ne peuvent pas accepter ».

La premi√®re conf√©rence de Durban (Afrique du Sud) en 2001 avait d√©bouch√© sur l’adoption d’un plan d’action contre le racisme, mais s’√©tait achev√©e dans la confusion, des accusations d’antis√©mitisme et un d√©part fracassant des Etats-Unis et d’Isra√ęl.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil