Le résultat du vote du Likoud sur le plan de désengagement sera irrévocable

Yifat Zohar et Menachem Rahat - Maariv

mercredi 31 mars 2004

Le comité central du Likoud a approuvé la proposition du Premier Ministre de tenir un référendum auprès des 200.000 membres de Likoud ayant le droit de vote.


« Tous les représentants du Likoud, moi inclus, seront liés par les résultats du référendum parmi tous les membres du Likoud », a dit le Premier Ministre Ariel Sharon à la convention du Likoud mardi soir. Sharon s’est engagée à la tenue d’un référendum sur son plan de désengagement parmi les 200.000 membres du Likoud.

« Le Premier ministre détient la responsabilité suprême, mais des décisions critiques de cette nature doivent être apportées à un vote démocratique », a dit Sharon. Il a ajouté : « c’est pourquoi j’ai décidé d’accepter la proposition soumise par le Ministre d’Agriculture, Yisrael Katz et tenir un référendum parmi tous les membres du Likoud, qui devront se décider pour ou contre le plan je présenterai ».

Le Comité Central du Likoud a accepté la proposition de tenir un vote sur le plan de désengagement parmi des membres de Likoud. Toute personne qui a rejoint le parti Likoud et a payé la cotisation due avant le 20 mars aura le droit participer au référendum. Le vote aura lieu au plus tard trois semaines après que le Premier ministre se tourne le président de comité d’élections central du Likoud et lui demande de présenter le plan à un vote.

Quelques membres du Comité Central du Likoud ont été exaspérés par la déclaration de Sharon et par l’accord qui a aurait été atteint avec le parti Travailliste pour former un gouvernement d’unité national si et quand les partis de droite quittaient le gouvernement.

« Sharon danse à deux mariages » a déclaré un membre du Comité Central du Likoud Uzi Cohen « D’une part il parle avec le parti Travailliste pour à un gouvernement d’unité national et de l’autre, il dit qu’il présentera le plan de désengagement aux membres du Likoud, donc il serait capable de maintenir les partis de droite dans son gouvernement ».

Un autre membre du Comité Central du Likoud Shlomo Madmon, a dit, « ce pourrait être une erreur, s’ il semble que Sharon cherche réduire le pouvoir du Comité Central du Likoud ».

Cependant, quelques membres ont accueilli favorablement l’annonce du Premier ministre. Itzik Regev, un membre du Comité Central du Likoud a dit, « si aujourd’hui l’atmosphère du public et les sondages indiquent que les gens cherchent le désengagement, nous devons les écouter. S’il n’y a aucun partenaire [palestinien], quelqu’un doit faire un mouvement et c’est comme cela qu’est toujours Ariel Sharon. »

Beaucoup de politiciens attendaient aussi de voir si Sharon parlerait dans son discours de la recommandation du Procureur Edna Arbel de l’accuser. Cependant un proche Premier Ministre a prévu qu’il ne toucherait pas aux questions personnelles et ferait une discours relativement court qui consisterait principalement en un « Hag Sameah » pour Pessah prochain.

En attendant, un accord s’annonce entre les Etats-Unis et Israël quant aux conditions proposées au Ministre des Finances Netanyahu pour soutenir le plan de désengagement. Pendant les contacts entre des officiels des deux pays, il a été reconnu qu’au moins deux des trois conditions seraient adoptées par les Américains.

La première condition de Netanyahu consiste en ce que la barrière de contre-terrorisme encerclerait une partie principale des grands blocs d’implantation des territoires. Le deuxième est que les Etats-Unis publieraient une déclaration déniant le droit de retour de Palestiniens. Cependant, les Américains doivent encore convenir des conditions dans lesquelles Israël contrôlerait tout le territoire palestinien et l’accès par la mer et les airs


La revue des infos

Mots-clés

Accueil