Le CRIF s’inquiète du risque de kidnapping de Durban II

CRIF Conseil Représentatif des Institutions Juives de France

vendredi 17 avril 2009, par Desinfos

À quelques jours de l’ouverture de la conférence de l’ONU à Genève consacrée au suivi de celle de Durban II, le CRIF salue les efforts de la France et d’autres pays, pour que la déclaration finale ne dépasse pas les lignes rouges définies par le président Nicolas Sarkozy lors du dîner du CRIF du 13 février 2008.
Le CRIF s’inquiète cependant de la possibilité de l’introduction en dernière minute d’articles qui annihileraient ces efforts, et d’une façon générale mettraient en péril le caractère universel des droits de l’Homme.


Mais le CRIF dénonce aussi le risque de détournement de la conférence de Genève par Mahmoud Ahmadinejad. Non seulement le président de la République islamique d’Iran a nié la Shoah, et veut détruire Israël, mais il s’est illustré par des persécutions continues contre les femmes, les homosexuels, les Bahaïs et d’autres minorités.

Selon Richard Prasquier, président du CRIF, la participation de Mahmoud Ahmadinejad à cette réunion risque de constituer une tâche historique pour le conseil des droits de l’Homme. Le CRIF espère que les pays défendant la démocratie et les droits de l’Homme universels sauront réagir avec fermeté à cette tentative de kidnapping de la conférence.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil