Dans moins d’une semaine, se tiendra à Genève un forum social, soutenu par la conférence des ONG.

Albert Capino

lundi 13 avril 2009, par Desinfos

Cet événement est prévu du 17 au 19 avril, soit juste avant l’ouverture de la Conférence de Durban II. Il prévoit une “grande manifestation activiste” le 18. En dehors de l’organisation “CONGO”, acronyme de la conférence des ONG, présidée par le révérend Liberato Bautista, on y trouvera également le groupe “NORTHSOUTH 21”, représenté à Genève par Curtis Doebbler. Outre sa qualité d’avocat de Saddam Hussein, ce grand défenseur des Droits de l’Homme représentait également à Genève la Fondation Kadhafi, dont il gère la remise des prix précédemment attribués à Roger Garaudy, Fidel Castro et Hugo Chavez.


La visibilité de ce forum social n’a été que marginale, jusqu’à ce que s’y adjoigne l’aval de Bautista, malgré les réticences du comité anti-raciste du la conférence des ONG.

La manipulation antisémite de Durban en 2001 a dores et déjà une suite annoncée, avec la participation d’organismes qui ont fait part de leur “disponibilité” : Geneva For Human Rights, les ONG palestiniennes Badil et la coalition Ittijah. Parmi les contributeurs de Badil, on trouve Trocaire (une organisation Catholique irlandaise “d’aide” financée par le gouvernement, le ministère suisse des Affaires étrangères, l’Aide Norvégienne aux Populations, Oxfam, DanChurchAid –DCA – le Comité Central Mennonite - MCC- et le Centre de développement des ONG financé par la Suisse, le Danemark, la Suède et la Hollande.)
Baldi et Ittijah soutiennent toutes deux la stratégie de Durban et promeuvent la BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) contre Israël, qu’elles accusent “d’apartheid, de colonisation, d’occupation, d’institutionnalisation du racisme, de nettoyage ethnique...”

Si l’on ne peut que spéculer sur l’issue de la tenue d’un tel forum, l’implication de nombreuses organisations identiques à celui de 2001 à Durban laisse augurer du pire.

Par ailleurs, le président iranien Ahmadinejad a annoncé par l’agence de presse officielle IRNA, qu’il avait bien l’intention de participer à la conférence de Durban II.

L’Iran siège à la vice-présidence du comité préparatoire de cette conférence et a déclaré aujourd’hui par la voix d’IRNA l’importance qu’elle accordait à un tel événement, dont le premier volet, en 2001, avait “fermement condamné la politique raciste du régime sioniste” fin de citation.


Will ’Civil Society Forum’ repeat 2001’s anti-Semitism ?
http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1239488119593&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil