Confťrence de GenŤve contre le racisme : la Suisse soutient le texte

Romandie News

mardi 7 avril 2009, par Desinfos

La Suisse a exprimť son soutien au projet de document final de la confťrence de l’ONU contre le racisme, qui s’ouvre le 20 avril ŗ GenŤve. Lors d’une rťunion prťparatoire, sa reprťsentante s’est ťlevťe contre des propositions d’amendements.


Les Etats membres de l’ONU se sont r√©unis √† Gen√®ve pour mettre la derni√®re main √† la d√©claration finale de la conf√©rence (Durban II). Celle-ci doit examiner les mesures prises pour lutter contre le racisme depuis la conf√©rence de Durban, en septembre 2001.

Le projet de d√©claration finale doit √™tre finalis√© d’ici jeudi. Ouvrant la r√©union, la Haut Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme Navi Pillay a salu√© des « progr√®s r√©els ». « Je suis fermement convaincue que le projet de texte actuel contient tous les √©l√©ments pour aboutir √† un consensus », a-t-elle affirm√©.

Publié le 17 mars, le projet de déclaration mis au point par le président du comité de rédaction, le Russe Youri Boychenko, ne mentionne plus le conflit israélo-palestinien ni la diffamation des religions. Ces deux points étaient considérés comme la ligne rouge par les Occidentaux.

« La Suisse consid√®re ce projet comme un bon document. Il pourrait √™tre en l’√©tat le document final de la conf√©rence », a d√©clar√© la repr√©sentante du D√©partement f√©d√©ral des Affaires √©trang√®res (DFAE), Muriel Berset-Kohen.

Lundi cependant, l’Afrique du Sud au nom du groupe africain, le Soudan, la Syrie, l’Iran, le Pakistan au nom de l’Organisation de la conf√©rence islamique (OCI), Cuba, l’Alg√©rie et la Chine ont pris la parole pour exprimer des r√©serves et annoncer des amendements.

Le pr√©sident russe a admis que des points de vue divergents demeurent sur les m√©canismes de suivi, l’incitation √† la haine raciale, la libert√© d’expression, les pr√©judices pass√©s et la cr√©ation d’un Observatoire du racisme.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil