Le nouveau chef terroriste du Hamas et pédiatre, Abdelaziz Rantissi était présent avec de nombreux enfants, à une manifestation dimanche devant l’Université de Gaza.

lundi 29 mars 2004

Aux premiers rangs de l’assistance, hommes d’un côté, femmes de l’autre, les organisateurs du Hamas ont disposé une poignée d’enfants de 5 ou 6 ans en treillis, le bandeau des candidats au « martyre » ceint sur le front, parfois avec un pistolet à fléchettes à la ceinture.



« Je souhaite que mes enfants deviennent un jour des martyrs, et nous les habillons ainsi afin de leur inculquer l’amour de la résistance », proclament les femmes entièrement voilées de noir, jusqu’aux gants en soie, chargées de s’occuper de ces bébés-soldats.

Dans son discours, Rantissi a appelé à la guerre contre « l’Amérique, Bush et Sharon ».

Le Code International d’éthique médicale de l’Association Médicale Mondiale( dont le rôle est de promouvoir les plus hautes normes d’éthique médicale.) stipule que « .. Le médecin devra toujours avoir à l’esprit le souci de conserver la vie humaine. .. »(wma.net)

De plus le Serment de Genève repris par le code internationale rappelle

« ..je garderai le respect absolu de la vie humaine dès son commencement, même sous la menace... »

Les évènements récents du Moyen-Orient ont pointé l’attention sur Abdel-Aziz Rantissi désigné comme chef du mouvement Hamas, inscrit sur la liste noire du terrorisme de l’Union européenne.

Le dirigeant actuel du Hamas est considérée comme « ...responsable de la plus grande partie des attentats suicides palestiniens... »

Or ce personnage se présente et est présenté dans les médias comme médecin pédiatre .


La revue des infos

Mots-clés

Accueil