JoŽl Herzog : Yom HaShoah ŗ l’ombre de Durban II

Source : Hayom

vendredi 3 avril 2009, par Desinfos

Le 20 avril prochain, une importante cťrťmonie commťmorative de la Shoah se tiendra ŗ GenŤve. CoÔncidence du calendrier, ce mÍme jour, ŗ quelques dizaines de mŤtres de lŗ, s’ouvriront les travaux de la Confťrence internationale contre le racisme, Durban II. JoŽl Herzog est le prťsident du Comitť d’organisation intercommunautaire de la journťe du souvenir. Questions, pour le magazine Hayom.


Les c√©l√©brations de Yom HaShoah donneront lieu cette ann√©e √† une comm√©moration qui, par son ampleur, d√©rogera √† celles des ann√©es pr√©c√©dentes. Le coup d’envoi, le m√™me jour, de la Conf√©rence de suivi de Durban y est-il pour quelque chose ?

Oui, tout √† fait ! Le Yom HaShoah se tient, depuis 1959, tous les ans √† la date h√©bra√Įque. Elle correspond, cette ann√©e, au 20 avril, jour de l’ouverture de la Conf√©rence internationale cens√©e traquer le racisme. Dans la mesure o√Ļ les d√©bordements de haine contre les Juifs et Isra√ęl ont fait de sa premi√®re session √† Durban un mod√®le du genre, nous avons d√©cid√© de frapper les esprits et de montrer que le crime de masse est toujours pr√©c√©d√© de paroles, d’appels, avant le passage √† l’acte. Pour autant, le Comit√© Intercommunautaire que je pr√©side n’est pas en charge des √©v√©nements li√©s √† ce qui se jouera dans l’enceinte des Nations-Unies.

Mais encore ?

La responsabilit√© des r√©actions √† ce que nous savons d√©j√† √™tre la mise au pilori d’Isra√ęl et de notre peuple - sous couvert de droits de l’Homme - est du ressort des organisations juives « sp√©cialis√©es » telles que UN Watch. De plus, la CICAD s’assurera de trouver la r√©ponse ad√©quate en cas de d√©bordements antis√©mites √† Gen√®ve. La mission de mon Comit√© sera de mettre en place une c√©r√©monie comm√©morative digne et respectueuse et ainsi de faire passer le message universel tir√© de la Shoah, du plus effroyable g√©nocide de l’histoire de l’humanit√©, √† savoir : « Plus jamais √ßa ! »

Comment s’est pr√©par√©e cette c√©r√©monie ?

Les Pr√©sidents de la CIG et de la CILG-GIL ont appel√© toutes les organisations et communaut√©s juives de Gen√®ve √† r√©fl√©chir, ensemble, au moyen de lancer un message de paix et de tol√©rance lisible par tous. De ce fait, nous avons invit√© les repr√©sentants de toutes les communaut√©s religieuses de la place, ainsi que ceux des autorit√©s politiques. De nombreux rescap√©s et personnalit√©s morales ont √©galement √©t√© invit√©s √† √™tre √† nos c√īt√©s. Pratiquement, des bougies en m√©moire des six millions de Juifs assassin√©s seront allum√©es, et une chorale intercommunautaire pr√©sentera quelques chants de circonstance.

Des opposants √† la derni√®re op√©ration militaire isra√©lienne √† Gaza risquent de venir perturber l’ordre de cette c√©r√©monie. Vous y √™tes-vous pr√©par√©s ?

Nous ne pensons pas que cela se produira. Yom HaShoah n’est pas un √©v√©nement politique. Ce jour du souvenir concerne l’ensemble de l’Humanit√© et non pas uniquement les Juifs, ou m√™me l’√Čtat juif. Cela doit √™tre compris par tous et respect√© comme tel.

retour


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil