« Durban II » : la France prÍte ŗ se retirer si IsraŽl est « stigmatisť »

Romandie News

mardi 3 mars 2009, par Desinfos

Le Premier ministre FranÁois Fillon a dťclarť lundi que la France n’accepterait pas qu’IsraŽl soit « stigmatisť » lors de la confťrence de l’ONU dite « Durban II » contre le racisme, qui se tient en avril ŗ GenŤve, et que si cela se produisait, elle n’hťsiterait pas ŗ s’en retirer. M. Fillon s’exprimait ŗ Paris lors du dÓner annuel du Conseil reprťsentatif des institutions juives de France (Crif).


« Je sais que l’√©v√©nement vous inspire des inqui√©tudes l√©gitimes », a d√©clar√© M. Fillon aux responsables du Crif √† propos de « Durban II ».

« Je veux vous assurer que si la France participe √† ses pr√©paratifs, elle le fait aussi dans l’esprit le plus exigeant. Notre d√©termination √† combattre l’antis√©mitisme en France se double d’une extr√™me vigilance vis-√†-vis de ses manifestations √† l’√©tranger », a dit le Premier ministre.

« Si la lutte contre le racisme est imp√©rative, elle ne saurait √™tre le pr√©texte aux m√™mes amalgames et aux m√™mes hypocrisies qu’en 2001 », a-t-il d√©clar√©, dans une allusion √† la premi√®re conf√©rence de ce type √† Durban (Afrique du Sud), qui avait donn√© lieu √† de prises de position violemment anti-isra√©liennes et antis√©mites.

« Nous n’accepterons pas que l’√Čtat d’Isra√ęl soit stigmatis√©, que sa politique soit calomni√©e, ni que la communaut√© juive, dans son ensemble, soit fl√©trie », a dit le chef du gouvernement fran√ßais.

« Nous n’h√©siterons pas, dans le cas contraire, en lien avec nos partenaires europ√©ens, √† en tirer toutes les cons√©quences, et si n√©cessaire √† nous retirer de cet exercice. Il est hors de question d’√™tre spectateurs √† Gen√®ve des d√©rives que nous combattons obstin√©ment √† Paris », a assur√© M. Fillon.

Intervenant avant lui, Richard Prasquier, pr√©sident du Crif, a souhait√© que la France ne participe pas √† cette conf√©rence au cas o√Ļ la r√©union se transformerait en tribune antis√©mite, laissant « l’Iran, la Libye et Cuba d√©finir ce que doivent √™tre les droits de l’Homme ».

La conf√©rence « Durban II » doit se d√©rouler du 20 au 24 avril au Palais des Nations √† Gen√®ve. Elle doit assurer le suivi de celle qui s’√©tait d√©roul√©e en 2001 dans la ville sud-africaine et qui s’√©tait termin√©e dans la confusion et sur des accusations d’antis√©mitisme. Les Etats-Unis et Isra√ęl avaient quitt√© la conf√©rence en protestant contre le ton anti-isra√©lien de la r√©union.

Apr√®s avoir particip√© aux discussions pr√©paratoires de « Durban II » pendant une semaine en f√©vrier, les Etats-Unis ont annonc√© qu’ils ne participeraient pas √† la conf√©rence en raison de d√©saccords de fond avec le projet de d√©claration.

Selon Washington, ce document « focalise la critique sur Isra√ęl » et restreint « de fa√ßon inacceptable la libert√© d’expression sous couvert de ’diffamation de la religion’ ».

Isra√ęl et le Canada ont d√©j√† annonc√© qu’ils boycotteraient la conf√©rence de Gen√®ve.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil