Amnesty condamne l’utilisation des enfants par le terrorisme palestinien

Jerusalem Post en français

jeudi 25 mars 2004

Amnesty International a publié aujourd’hui jeudi 25 mars un rapport condamnant l’utilisation d’enfants par les organisations terroristes palestiniennes. « Utiliser des enfants pour perpétrer ou permettre des attaques armées, quelles qu’elles soient, est une abomination. Nous appelons les dirigeants palestiniens à dénoncer publiquement ces pratiques », dit le texte.


Cette prise de position fait suite à la tentative d’attentat suicide déjouée hier mercredi au point de passage d’Hawara, où un Palestinien de 14 ans s’était présenté muni d’une ceinture d’explosifs avec l’intention de se faire sauter au milieu des soldats.

« Amnesty International a régulièrement condamné les attentats suicides et les autres attaques menées contre des civils par les groupes armés palestiniens comme des crimes contre l’humanité (...) Ces groupes, notamment le Hamas, le Djihad islamique et les Brigades des Martyrs al-Aqsa, doivent immédiatement mettre fin à l’utilisation ou à l’implication d’enfants dans leur activité armée », poursuit le texte.

Amnesty accuse également les groupes armés palestiniens de faire pression sur les familles de ceux qui sont morts en se livrant à un acte terroriste, y compris des enfants, pour qu’elles ne le condamnent pas, mais au contraire s’en félicitent et l’assument.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil