Dichter : “Il est impossible d’écraser immédiatement le Hamas”

par David Geller | Arouts 7

dimanche 1er mars 2009, par Desinfos

Tandis que les obus de Gaza s’abattent à nouveau sur les écoles d’Ashkelon et Sdérot, le ministre de la Sécurité intérieure affiche des positions très pessimistes, voire fatalistes, concernant les chances de neutraliser les terroristes islamistes. “Ceux qui estiment réalisable d’écraser le Hamas en une seule frappe se trompent”, a déclaré Avi Dichter (Kadima) au cours d’une interview accordée ce dimanche à la radio publique.


Pour le ministre sortant de la Sécurité intérieure, “de nombreuses années seront nécessaires pour réduire à néant les capacités militaires du Hamas”. Avi Dichter a néanmoins reconnu que les dernières ripostes de Tsahal contre les terroristes de Gaza n’ont pas produit l’effet de dissuasion escompté. “L’arrêt de la contrebande d’armes et de munitions vers Gaza doit être le principal objectif du prochain gouvernement”, a ajouté le ministre.

Concernant les nouvelles tentatives égyptiennes visant à réconcilier le Hamas et le Fatah, Avi Dichter a estimé que la formation d’un cabinet palestinien d’union nationale desservirait principalement les intérêts des terroristes islamistes. “Le Hamas cherche des moyens légaux pour étendre son pouvoir à la Judée-Samarie et il agit dans ce sens comme le Hezbollah au Liban”, a averti le ministre en précisant qu’il s’agit d’une “tactique typiquement iranienne”.

Au Likoud, on estime que le nouveau gouvernement devra agir avec beaucoup plus de détermination contre le Hamas. “Il est évident que tôt ou tard nous devrons faire tomber le régime du Hamas à Gaza”, déclare le député Dr. Youval Steinitz, un proche de Binyamin Netanyahou. Dans cette optique, cet ancien président de la commission parlementaire de la Défense préconise une vaste offensive militaire semblable à l’opération Rempart (menée en 2002 suite au sanglant attentat perpétré au milieu du Séder à l’hôtel Park de Natanya).

“L’opération Plomb durci était juste destinée à menacer le Hamas, tandis que l’opération Rempart avait pour but de démanteler toutes les infrastructures et réseaux terroristes”, souligne le député Steinitz avant d’ajouter que “le moment est venu d’obtenir une véritable victoire au lieu d’essayer de rééduquer l’ennemi”.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil