IsraŽl se fťlicite du boycott par Washington de la confťrence sur le racisme

samedi 28 février 2009, par Desinfos

IsraŽl s’est fťlicitť samedi de la dťcision des Etats-Unis de boycotter la Confťrence « Durban II » de l’ONU sur le racisme, qualifiant cet ťvŤnement d’« antisťmite ». « Sous couvert de lutte contre le racisme, cette confťrence est grossiŤrement antisťmite et anti-israťlienne. La dťcision des Etats-Unis doit servir d’exemple ŗ d’autres pays qui partagent nos valeurs », a dťclarť la ministre israťlienne Tzipi Livni, dans un communiquť.


Un dirigeant du parti Likoud (droite), le député Sylvan Shalom, a également approuvé ce boycottage.

« Je f√©licite les Etats-Unis de cette d√©cision, qui prouve que le gouvernement am√©ricain est fid√®le √† ses engagements envers Isra√ęl », a-t-il indiqu√© dans un communiqu√©.

« C’est une preuve suppl√©mentaire des liens √©troits qui unissent nos deux pays », a-t-il ajout√©.

Le ministre des Affaires sociales, Yizthak Herzog, √©galement charg√© de la lutte contre l’antis√©mitisme √† l’√©tranger, a pour sa part approuv√© « la d√©cision morale » prise √† Washington.

« Les Etats-Unis ont compris que l’hostilit√© √©manant de cette conf√©rence s’inscrit dans le cadre de la haine contre Isra√ęl et le peuple juif, et leur d√©cision aura un s√©rieux effet sur d’autres pays, car elle va √©clairer le monde libre sur une voie plus juste ».

Les Etats-Unis ne participeront pas √† la Conf√©rence « Durban II » de l’ONU sur le racisme, qui doit se tenir fin avril √† Gen√®ve, a indiqu√© vendredi un responsable du d√©partement d’Etat sous le couvert de l’anonymat.

« Nous ne nous engagerons pas plus avant dans le processus de Durban II », a d√©clar√© √† l’AFP ce haut responsable du d√©partement d’Etat.

La Conf√©rence « Durban II » sur le racisme doit se d√©rouler du 20 au 24 avril au Palais des Nations √† Gen√®ve. Elle doit assurer le suivi de celle qui s’√©tait d√©roul√©e en 2001 dans la ville sud-africaine et qui s’√©tait termin√©e dans la confusion et sur des accusations d’antis√©mitisme.

Les Etats-Unis et Isra√ęl avaient claqu√© la porte en protestant contre le ton anti-isra√©lien de la r√©union.

Le d√©partement d’Etat am√©ricain avait envoy√© √† Gen√®ve une d√©l√©gation charg√©e de prendre part aux discussions pr√©paratoires, en soulignant qu’aucune d√©cision n’√©tait encore prise quant √† la participation ou non des Etats-Unis √† la conf√©rence.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil