Iran : la France exprime son inquiétude face aux violations « persistantes » des résolutions du Conseil de sécurité

jeudi 26 février 2009, par Desinfos

Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.diplomatie.gouv.fr/

L’Agence internationale de l’Energie atomique a de nouveau exprimé la semaine derničre ses fortes inquiétudes au sujet du programme nucléaire iranien. Nous faisons naturellement nôtres ces inquiétudes face ŕ la violation persistante par l’Iran des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.


L’Iran doit en effet respecter ses engagements internationaux, à commencer par la suspension vérifiable de l’enrichissement de l’uranium, la réponse aux questions laissées en suspens, notamment sur les activités liées à la militarisation, et l’octroi aux inspecteurs de l’AIEA de toute la coopération et l’accès qu’ils demandent

Lors de leur dernière rencontre le 4 février en Allemagne, les directeurs politiques des E3+3 ont réaffirmé leur unité et sont convenus de travailler sur les prochaines étapes. Ils ont rappelé leur engagement commun en vue d’une solution pacifique de la question nucléaire iranienne sur la base de la double approche, telle qu’elle résulte des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, et qui repose sur le dialogue et la fermeté. Le but des sanctions prises par la communauté internationale, qu’il s’agisse des résolutions du Conseil de sécurité ou des sanctions prises individuellement, est bien d’amener l’Iran à négocier.

Il existe un dispositif mis en place par les rĂ©solutions du Conseil de sĂ©curitĂ© pour lutter contre les activitĂ©s prolifĂ©rantes de l’Iran, que nous mettons en oeuvre : gel des avoirs financiers des individus et entitĂ©s impliquĂ©s, interdiction de mener, de financer ou de prĂŞter des services en relation avec ces activitĂ©s, retenue et vigilance pour toutes les opĂ©rations pouvant prĂ©senter un caractère prolifĂ©rant.

Dans le cadre de l’application des résolutions du Conseil de sécurité, l’Union européenne dispose ainsi d’un mécanisme pour ajouter aux listes existantes de nouvelles entités et de nouveaux individus liés aux activités proliférantes de l’Iran. Ce mécanisme a notamment été utilisé en juin dernier pour une liste étendue d’individus et d’entités


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil