Etat d’alerte renforcé en Israël par crainte de représailles

jeudi 25 mars 2004

L’état d’alerte maximal déclaré sur tout le territoire israélien et dans les Territoires est maintenu et devrait durer plusieurs semaines, estime le quotidien populaire Maariv, qui cite des sources sécuritaires israéliennes.


Même si les services de sécurité israéliens n’ont enregistré mardi qu’une faible hausse du nombre d’alertes à l’attentat (de 46 à 50), la situation risque de changer dans quelques jours à l’issue des 3 jours de deuil décrétés par l’Autorité palestinienne.

De plus, souligne le journal, la préparation d’attentats d’envergure nécessite de plus longs délais.

Selon le quotidien à grand tirage Yédiot Aharonoth, le chef des services de sécurité intérieure israéliens (Shin Beth) aurait donné l’ordre de modifier la trajectoire d’approche habituelle des avions à l’aéroport international de Ben Gourion en raison du survol d’un secteur de la Cisjordanie.

Par ailleurs le dispositif de protection du Premier ministre israélien ainsi que de plusieurs ministres et rabbins a été renforcé. Des mesures ont également été prises dans les écoles et dans les représentations israéliennes à l’étranger, souligne le journal.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil