La communauté internationale dupée

Yaakov Katz | Jerusalem Post édition Francaise

vendredi 20 février 2009, par Desinfos

Le Comité de liaison et de coordination de l’armée israélienne à Gaza ; qui avait déclaré tôt dans la semaine au Jérusalem Post que douze Palestiniens avaient été tués lors du bombardement jouxtant l’école de l’ONU à Jabalya, au nord de Gaza city -et non quarante-deux comme annoncé par les Officiels palestiniens à ce moment ; a aujourd’hui fourni les noms de sept de ces victimes


Les sept noms -deux femmes et cinq hommes- élèvent à neuf le nombre de personnes tuées lors de cet incident. Le 6 janvier, dans les heures qui suivirent l’incident, l’armée israélienne avait déclaré que deux terroristes du Hamas, nommément Immad Abu Askar et Hassan Abu Askar, comptaient parmi les victimes. L’armée avait ajouté que la zone proche de l’école était utilisée par les terroristes pour lancer des tirs de mortier sur les troupes qui avaient répliqué.

Le Comité de liaison et de coordination de l’armée, qui rescence les victimes palestiniennes lors de l’opération « Plomb durci », a identifié 1200 victimes déclarant que le taux de victimes civiles ne s’élevait pas à plus d’un tiers du nombre total de morts et que la communauté internationale avait été dupée par les « fabrications » du Hamas qui annonçait le double de pertes civiles.

Le bombardement de l’école onusienne représentait un point clé du Comité, puisque les chiffres annoncés au départ étaient erronés.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil