Pourparlers entre Kadima et Israël Béteinou

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

mardi 17 février 2009, par Desinfos

Selon le Haaretz, les partis Kadima et Israël Béteinou tentent de créer un « front laïque » face à l’alliance qui se dessine entre les partis de droite et les partis religieux. Le vice-Premier ministre, Haïm Ramon, a rencontré hier le député Stas Messajnikov, qui dirige les négociations pour Israël Béteinou, et lui a remis un document selon lequel Kadima accepte l’ensemble des exigences d’Israël Béteinou, hormis l’adoption d’une loi obligeant les citoyens israéliens à prêter un serment d’allégeance à l’Etat d’Israël.


Selon ce document, Kadima œuvrera en faveur de l’instauration d’un « pacte de vie de couple », du changement du mode de gouvernement et d’une solution aux difficultés de centaines de milliers de nouveaux immigrants qui souhaitent se convertir au judaïsme.

« Kadima et Israël Béteinou ont avec eux le camp laïque face au camp national-religieux de Netanyahu », a déclaré M. Ramon. « Cela signifie que Netanyahu n’a pas soixante et un députés qui le recommanderont auprès du président. Sur les sujets de société, Lieberman est plus proche de nous que du Likoud et de Netanyahu ».

Le président du parti travailliste, Ehud Barak, a réagi au rapprochement entre Kadima et Israël Béteinou et a fait savoir à ses députés que, du fait de cette alliance, le parti travailliste ne recommandera par au président Shimon Pérès de charger Tzipi Livni de la formation du nouveau gouvernement.

Le président du Likoud, Binyamin Netanyahu, a lui déclaré hier qu’il ne perdra pas de temps. « J’ai l’intention de former un gouvernement le plus rapidement possible, avec mes partenaires naturels et de m’adresser aussi à Kadima ». Selon le journal, ces propos visent à rassurer les partis de droite inquiets face aux difficultés que rencontre le Likoud pour former un bloc de droite.

Aussi bien à Kadima qu’au Likoud on estime en effet que le président d’Israël Béteinou, Avigdor Lieberman, ne fera pas de recommandation au président quant à la personne qui doit former le prochain gouvernement et essaiera d’imposer un gouvernement réunissant Kadima, le Likoud et Israël Béteinou. En cas d’abstention d’Israël Béteinou, la nomination de Binyamin Netanyahu sera soutenue par le Likoud, Shas, Ha’ihoud Haleoumi et Habayit Hayehoudi, soit en tout quarante-cinq députés. Pour l’heure, Tzipi Livni n’est soutenue elle que par son propre parti, soit par vingt-huit députés.

Demain soir à 18 heures, rappelle le Yediot Aharonot, les résultats officiels des élections seront remis au président Shimon Pérès qui débutera alors ses consultations avec les représentants de l’ensemble des partis. Le président dispose ensuite d’une semaine pour confier à un député la mission de former le prochain gouvernement.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil