Trêve : le Hamas accuse Israël d’être revenu sur ses positions

samedi 14 février 2009, par Desinfos

Le Hamas a accusé samedi Israël d’empêcher la conclusion d’une trêve dans la bande de Gaza après être revenu sur ses positions concernant la durée d’un éventuel accord. Le Hamas dénonce « la marche arrière (d’Israël) concernant la trêve. Ils (les Israéliens) ont demandé une trêve sans limite de temps et non d’un an et demi comme convenu », a affirmé dans un communiqué un porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum.


Les récents raids à Gaza menés par Israël et son « obstination sont des obstacles placés par Israël devant les efforts (pour parvenir) à une trêve », a-t-il ajouté, soulignant que son mouvement faisait porter à l’Etat hébreu « la responsabilité des conséquences de cette escalade dangereuse ».

« Toutes les parties concernées qui soutiennent cette trêve doivent faire pression sur l’occupant afin qu’il arrête de temporiser et cesse son agression », a insisté le porte-parole.

Le Hamas avait annoncé jeudi avoir donné son accord pour une trêve de 18 mois dans la bande de Gaza contre la levée du blocus imposé par Israël au territoire palestinien contrôlé par le mouvement islamiste. Selon lui, l’Egypte devait annoncer officiellement dans les 48 heures un tel accord.

Mais le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, a exprimé vendredi à Doha des doutes sur une annonce d’ici dimanche par l’Egypte d’un accord de trêve avec Israël, faisant part à l’AFP d’une « complication » dans les négociations.

« Les Egyptiens nous ont informés que l’annonce de cette trêve serait faite dimanche, mais il y a eu une complication et on ne sait pas si cette date sera respectée », a-t-il dit.

L’Egypte a multiplié les contacts avec les émissaires d’Israël et du Hamas pour tenter d’arracher une suspension durable des violences.

Omar Souleimane, chef des services de renseignement égyptiens et homme clé des négociations, a rencontré plusieurs fois les responsables israéliens et du Hamas pour tenter de mettre en place une trêve à long terme sur Gaza.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil