L’ONU le reconnait : Aucun mort à l’UNRWA

israelinfos.net

mercredi 4 février 2009, par Desinfos

Voir en ligne : Lire l’ensemble de la revue de presse de israelinfos.net

Plus d’un mois après ce qui a été dénoncé par les médias du monde entier comme « le bombardement d’une école de Jebaliyah » - établissement dirigé par l’URWA (aide aux réfugiés palestiniens) - qui avait provoqué un concert de condamnations internationales, l’organisation de manifestations anti-israéliennes dans de très nombreux coins du globe, et une grave détérioration des relations diplomatiques avec plusieurs pays, l’ONU a officiellement reconnu qu’aucune personne n’était morte dans l’enceinte de cette école, lors d’une opération israélienne.


La semaine passée le journal canadien « Globe and Mail » avait publié l’enquête de ses journalistes sur le terrain, et plusieurs témoignages (voir notre article) qui prouvaient qu’aucune bombe n’avait touché l’établissement scolaire.

Le 6 janvier dernier un bataillon de parachutistes avait identifié que des roquettes venaient d’être tirées à partir d’une cour adjacente à l’école, où, d’après l’ONU, 1.368 personnes avaient trouvé refuge. Tsahal avait répliqué avec des obus de mortier. Toujours d’après des sources palestiniennes, deux de ces tirs avaient touché les bâtiments scolaires, 42 personnes y avaient trouvé la mort, et des dizaines d’autres avaient été blessées.

Dans un communiqué officiel publié mardi par Maxwell Gaylord, le coordinateur des opérations humanitaires de l’ONU à Jérusalem, l’organisation a reconnu « que les bombardements et atteintes en vies humaines ont eu lieu en dehors de l’école, et non à l’intérieur ».

Monde arabo-musulman

Un satellite iranien lancé avec succès

Le régime des mollahs a réussi son premier lancement dans l’espace d’un satellite de fabrication iranienne, dénommé Omid (espoir) à l’aide d’une fusée, également iranienne, de type Safir-2.
Selon la télévision nationale il s’agit d’un satellite d’observation et de communication, placé en orbite à une distance située en 250 et 500 kms de la terre - ce qui démontre une maitrise technologique certaine, la frontière entre l’atmosphère et l’espace avoisinant les 100 kms - et Omid devrait effectuer 15 révolutions autour de notre planète, par cycle de 24 heures.

Ce lancement a été présidé en grande pompe par Mahmoud Ahmadinejad qui a notamment déclaré que sa réussite constituait «la preuve que le peuple iranien peut atteindre tous ses objectifs, et qu’aucun obstacle ne peut se dresser devant l’avancée de notre pays», faisant ainsi allusion aux mesures de rétorsion internationales contre le programme nucléaire que développe Téhéran.

Le ministre des Affaires étrangères, Manouchehr Motaki, a pour sa part affirmé que la "technologie des satellites iraniens est exclusivement au service de la paix, et répondra aux besoins du pays".


Défense

Destruction de tunnels palestiniens

Plusieurs appareils de l’armée de l’air israélienne ont frappé en fin de journée, dans le sud de la bande de Gaza, des souterrains de contrebande d’armes, en réaction au tir de ce mardi matin contre la ville d’Ashkelon.

Selon des sources palestiniennes les habitants de Rafiah avaient été prévenus par téléphone de l’imminence d’une riposte de Tsahal, à qui les services de sécurité israéliens avaient demandé d’évacuer leurs maisons.
Le ministre de la Défense, Ehud Barak, qui intervenait au même moment lors du congrès d’Hertzeliyah a conseillé au Hamas «de ne pas essayer de jouer au malin avec nous. Ce qui était n’est pas ce qui sera, et le tir du Graad ne restera pas impuni».

Abordant la question de Guilad Shalit Barak a estimé que le prix de sa libération serait élevé, et assuré : «mais je suis prêt à le payer».
Le chef du parti travailliste a également affirmé, concernant la menace iranienne, qu’il y avait lieu de fixer une durée, courte, pour les négociations avec les Etats-Unis, après quoi une période de sanctions dures, puis d’être prêt à l’action. Barak a toutefois indiqué que si toutes les options étaient pertinentes, il était préférable de ne pas les détailler.


Justice

Du ministère des Finances au banc des accusés

L’ex-ministre des Finances, Avraham Hirschzon, qui a témoigné ce mardi pour la première fois dans son procès sur le détournement d’importantes sommes des caisses d’un syndicat de travailleurs, a déclaré devant les juges : «Aveuglement, insensibilité ? J’ai honte de la façon dont j’ai reçu l’argent, qui me revenait. Je ne sais l’expliquer et ne peux me le pardonner ».

Hirschzon nie donc avoir volé cet argent, qui, selon ses avocats, lui était pleinement dû, et il a par ailleurs remboursé à ce syndicat plus d’un million de shekels. L’ancien ministre a également déclaré devant le tribunal : «Cette situation, d’arriver du poste de Ministre des Finances au banc des accusés, est extrêmement difficile pour moi. Depuis le début de cette affaire, il n’y a aucune nuit où j’ai pu dormir. Je me culpabilise chaque minute et n’arrête pas de me demander pourquoi ai-je reçu de l’argent en liquide».

Rappelons que la culpabilité de tous ses collaborateurs, impliqués dans cette affaire, a déjà été reconnue par les tribunaux, et qu’ils ont été condamnés à des peines diverses.


Terrorisme

Graad sur Ashkelon

Peu après sept heures ce mardi matin, un missile Graad s’est abattu entre plusieurs immeubles d’une zone résidentielle de la ville d’Ashkelon. Lorsque l’alerte rouge a retenti dans le secteur, le chauffeur d’un autobus qui circulait à proximité, a stoppé son véhicule, et exigé de tous les passagers d’en sortir à toute vitesse.

Lors de leur fuite vers un endroit protégé, l’arrière du car a été touché par le missile et les vitres ont volé en éclat. Plusieurs personnes souffrent de commotion et d’autres véhicules ont également été endommagés.

Il s’agit de la première roquette sur Ashkelon depuis le cessez-le-feu et le retrait de Tsahal de la bande de Gaza, qui est tombée à une heure où les premiers enfants faisaient déjà route vers l’école. Malgré la demande des parents d’élèves, la mairie a décidé que les cours se dérouleraient normalement aujourd’hui dans tous les établissements scolaires de la ville.

Ce nouveau tir fait suite à celui d’une roquette Qassam hier soir, vers 19h00, par les terroristes palestiniens, en direction de Sdérot, sans provoquer ni victime ni dégâts, et des tirs d’obus de mortier, au cours de l’après midi, sur la région d’Eshkol.


Politique

«Lieberman a été membre de Kah’»

C’est ce qu’affirme l’ancien directeur du mouvement d’extrême droite Kah’, fondé par le rabbin Meir Kahana - organisation raciste déclarée hors la loi par la justice israélienne - affirmant qu’il relevait de ses fonctions d'alors d’attribuer toutes les cartes de membre du mouvement.


Si le chef de la formation politique Israël Beitenou le nie «je suis prêt à témoigner devant toute instance, que Lieberman a fait partie du mouvement pendant un temps court» a encore assuré Yossi Dayan, qui a dirigé Kah’ pendant près de dix ans.
Ce dernier a toutefois reconnu que «pas tout celui qui parle contre les arabes ne peut-être Kahana. Néanmoins je suis satisfait de ce qu’il dit, car sans solution radicale au problème des arabes en Israël, il est impossible d’être bien ici ».

Du coté d’Israel Beitenou, qui bénéficie, selon les derniers sondages, d’un accroissement sensible des intentions de vote lors des prochaines élections législatives, on affirmait ne pas vouloir «répondre aux provocations commandées et synchronisées» et assurait que «la réussite du parti a créé chez nos adversaires une quantité extraordinaire de mensonges, et d’accusations fictives, comme la politique et la presse n’en ont jamais connus».


Economie

Pertes d’un quart de milliard de shekels

La deuxième grande institution financière du pays, la Bank Hapoalim, a annoncé des pertes de 250 millions de shekels pour le dernier trimestre de l’année passée. Le résultat pour l’ensemble de 2008 sera également négatif - pour la première fois depuis des dizaines d’années - et le rapport financier sur les investissements et avoirs de la banque se situera entre -3 et -5%.

Rappelons que même lors du ralentissement économique de 2001-2002, les bénéfices de l’établissement financier avaient fortement été pénalisés, mais aucune perte n’avait été enregistrée.
Sont principalement mises en cause, selon la direction d’Hapoalim, la réduction dramatique des taux d’intérêt, et la dégradation de la valorisation de ses actifs, suite à la crise économique mondiale.


Nouvelles brèves

Israël, le 03/02/09

POLITIQUE : Le ministre travailliste des Sciences de la Culture et des Sports, Raleb Madjaleh, a déclaré que celui qui exige de la loyauté de la part des arabes israéliens doit avant tout se soucier de la loyauté de l’Etat envers eux, en abolissant les inégalités.

JUSTICE : Deux habitants d’un village arabe de la région de Beer-Sheva âgés de 36 et de 40 ans, sont jugés pour avoir tué un instituteur, Riyad Abou Abid, au moyen de coups de bâton et d’une arme à feu, parce que ce dernier entretenait une relation avec une lycéenne du village qui s’était enfuie de la maison de ses parents pour le rejoindre.

POLITIQUE : Le chef du Likoud, Bibi Netanyahou, a déclaré après une réunion avec Ehud Barak, que ce dernier serait un ministre de la Défense «approprié» dans son gouvernement, s’il était élu.

TERRORISME : Une voiture israélienne a été lapidée par des Palestiniens dans la région de Sheh’em causant des dégâts au véhicule mais sans faire de blessés.

ECONOMIE : La bourse israélienne clôture sur des hausses : Le Tel-Aviv-25 se bonifie de 1,7%, le Tel-Aviv-100 de 1,8%, le Tel-Tech de 2,1% et l’indice des valeurs immobilières de 3,5%.

OPERATION PLOMB DURCI : Un soldat de la brigade des Golani, Ben Spitzer, très grièvement blessé lors de la guerre à Gaza, été libéré ce mardi de l’hôpital Beilinson où il avait été hospitalisé en soins intensifs.

POLITIQUE : Le ministre de l’intérieur, Meïr Chetrit, a alloué 20 millions de shekels aux localités limitrophes de la bande de Gaza.

SECURITE : Suite aux nouveaux tirs palestiniens contre Israël, ce mardi matin, des consultations se tiennent à l’Etat-major, à l’issue desquelles des recommandations devraient être émises quant aux options de riposte de Tsahal.

POLITIQUE : «La politique de retenue de Kadima (concernant les réactions de Tsahal aux provocations du Hamas) amenuise la force de dissuasion israélienne», selon un communiqué publié par le Likoud.

SECURITE : Le ministre Shas, Elie Yishai, a promis que «s’il n’y a pas de silence à Ashkelon, il y aura du bruit à Gaza».

EDUCATION : La ministre Youli Tamir, a présenté au Congrès d’Hertzeliya, les tendances futures de l’Education, et notamment la possibilité d’organiser les épreuves du baccalauréat en utilisant internet.


Nouvelles brèves, International

Monde, le 03/02/09

USA : Le porte parole du département d’Etat a déclaré que l’administration américaine était «profondément inquiète» de l’envoi du satellite iranien dans l’espace, et de la réussite de sa mise en orbite.

FRANCE : Citroën a annoncé que la «DS», dont la fabrication a été arrêtée il y a une trentaine d’année, allait «ressusciter» avec un tout nouveau modèle.

SOMALIE : Les pirates opérant au large des côtes somaliennes ont libéré un navire turc et ses onze marins, qui avait été attaqué en décembre dernier.

AFGHANISTAN : Les services de renseignements ont permis l’arrestation d’un groupe de terroristes suicidaires, déjà responsable de six attaques à Kaboul. 17 d’entre eux ont été interpellés, et trois autres ont réussi à prendre la fuite.

RUSSIE : Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, suite à une conversation téléphonique entre la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton et son homologue russe, Sergueï LAVROV, les deux ministres vont s’employer à améliorer les relations diplomatiques entre leurs deux pays.

USA : Le Sénat a confirmé, par 75 voix contre 21, la nomination d’Eric Holder, au poste d’Attorney General. Il s’agit du premier afro-américain nommé à la tête du ministère de la Justice des Etats-Unis.

PAKISTAN : Des pakistanais armés ont fait exploser un pont utilisé notamment par les convois de ravitaillement des troupes de la coalition en Afghanistan.

ESPAGNE : Une dizaine de citoyens pakistanais, suspectés d’activités terroristes, ont été arrêtés cette nuit à Barcelone, par les forces de la police espagnole.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil