Breaking de la Mena : Bombardements du Hezbollah le long de la frontière libanaise

© Metula News Agency

lundi 22 mars 2004


Metula, 20h 40 (heure locale, 19h 30 en France)

Dès 17h 39, des miliciens du Hezbollah ont ouvert un feu massif d’obus de mortier et de missiles anti-chars contre plusieurs positions de l’armée israélienne.

A l’heure qu’il est, après une brève accalmie, les bombardements ont repris.

Les positions visées par les intégristes libanais se situent sur les pentes du Mont Hermon (région du village de Shabaa) mais des projectiles ont également atteint la route d’accès au village alaouite israélien de Radjar, dans la vallée du Jourdain et au nord du plateau du Golan.

D’autres salves sont dirigées contre les positions de Tsahal situées dans les alentours immédiats de Métula, non loin de nos bureaux dont les vitres ont tremblé à plusieurs reprises.

On ne déplore aucun blessé ni dégâts matériels côté israélien.

L’artillerie de Tsahal est intervenue contre les sources des tirs, de même que l’aviation, qui a bombardé des objectifs situés au Liban Sud.

De sources militaires, on craint que la situation ne s’envenime dans les heures de la nuit et l’on considère avec une extrême gravité la responsabilité du régime de Damas dans cette agression spontanée.

A Metula, les habitants n’ont pas gagné les abris. Au moment de diffuser, nous entendons toujours des échos d’explosions sporadiques ainsi que le bruit caractéristique du survol des chasseurs-bombardiers.

La Ména maintiendra une équipe spéciale en veille. Dans le cas d’événements mineurs, ceux-ci seront immédiatement publiés sur le site de notre agence, à l’adresse www.menapress.com Dans le cas d’événements significatifs, nous émettrons des « breaking news ».


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil