Le Crif reçu à l’Elysée à propos des actes antisémites

Google | AFP

vendredi 30 janvier 2009, par Desinfos

Une délégation du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) conduite par son président Richard Prasquier, a été reçue vendredi matin par le président Nicolas Sarkozy pour lui faire part de « son inquiétude face à la multiplication d’actes antisémites ».


Le président Sarkozy est « très attentif » à ce problème. Il étudie l’éventualité de faire une « déclaration solennelle » sur la question de l’antisémitisme, a indiqué le président du Crif. Le président de la République en parlera certainement au dîner annuel du Crif qui aura lieu le 2 mars, a-t-il ajouté.

Ces actes antisémites sont commis souvent par des jeunes et impliquent deux types d’actions, a-t-il poursuivi : répression contre les violences mais aussi pédagogie pour lutter contre cette « culture d’antisémitisme ».

Depuis le 27 décembre (début de l’opération contre Gaza), il y a eu une centaine d’actes antisémites alors que pour toute l’année 2007, il y en avait eu environ 250, a-t-il rappelé.

« Décrire l’opération israélienne à Gaza comme un +génocide+ est un mensonge intolérable », a-t-il ajouté en réponse à une question sur le lien entre le soutien de la communauté juive à Israël et la situation à Gaza.

A propos de la levée de l’excommunication des 4 évêques intégristes, dont un -Richard Willimason- ouvertement négationniste, Richard Prasquier répond « nous n’avons pas à entrer dans cette décision de levée d’excommunication, mais nous ne pouvons que constater que le moment de cette annonce était mal choisi, à quelques jours de la Journée internationale de commémoration des victimes de la Shoah » (ndlr 27 janvier). Il espère que le pape prendra « les mesures nécessaires pour empêcher cet évêque de nuire ». Toutefois, il estime que le dialogue des juifs avec l’église catholique, qui est « bien installé » (...) « va se poursuivre ».


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil