Le projet iranien pour Gaza

Y. Katz | Jerusalem Post édition Francaise

mercredi 21 janvier 2009, par Desinfos

Téhéran renouvèle ses efforts pour fournir des armes de pointes au Hamas.
L’armée israélienne s’inquiète de voie le groupe terroriste essayer de faire passer en contrebande des missiles Fajr de longues portées dans la bande de Gaza. Ces projectiles sont construits en Iran et peuvent atteindre des cibles à plus de 70 kilomètres de distance. Cela signifie que lancés depuis Gaza, ces missiles pourraient atteindre Tel-Aviv.


Ils mesurent 10 mètres de longueur - contre 2 mètres pour les roquettes Grad. Leur passage via des tunnels dans la bande de Gaza nécessiterait donc un désassemblage préalable en plusieurs parties.

Selon les dernières déclarations de la Défense, Téhéran, qui à déterminer la doctrine de la branche armée du Hamas, a lancé une enquête interne afin de déterminer les raisons pour lesquelles le groupe terroriste à échouer à suivre le plan créé par les Iraniens et à causer ainsi plus de victimes du côté de l’armée israélienne.

Le plan militaire mis au point par les Iraniens comportait trois points essentiels.

« Le Hamas pensait faire la même chose que le Hezbollah en 2006 », explique un ancien responsable de la Défense.

La ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni a annoncé lundi que la poursuite de la contrebande d’armes dans l’enclave palestinienne justifierait la reprise de nouvelles attaques de Tsahal contre le Hamas à Gaza.

Dans le même temps, l’armée israélienne s’est préparée à effectuer le retrait de ses troupes encore présentes dans l’enclave palestinienne, retrait qui devrait être achevé d’ici l’investiture du président-élu américain Barack Obama mardi 20 janvier.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil