Début du sommet de Charm el-Cheikh pour une trêve durable à Gaza

Romandie News

dimanche 18 janvier 2009, par Desinfos

Un sommet international de dirigeants arabes et européens pour consolider le cessez-le-feu dans la bande de Gaza s’est ouvert dimanche à Charm-el Cheikh, sur la mer rouge. Cette rencontre est co-présidée par les présidents égyptien Hosni Moubarak et français Nicolas Sarkozy, au premier jour du cessez-le-feu fragile décrété par Israël, après 22 jours de l’opération.


« Depuis hier, des signes de déblocage de la crise sont apparus, a déclaré M. Moubarak en ouvrant cette réunion, ajoutant que des »questions importantes nécessitent la poursuite des efforts de l’Egypte".

Parmi les objectifs, il a cité le respect du cessez-le-feu entré en vigueur dans la nuit, sa consolidation, ainsi que le retrait des troupes israéliennes de la bande de Gaza, la fin du blocus et le retour de la trêve.

Un dirigeant du mouvement islamiste Hamas, basé à Damas, Moussa Abou Marzouk, a annoncé dimanche un cessez-le-feu à Gaza et demandé à Israël de retirer ses forces du territoire palestinien d’ici une semaine

M. Sarkozy a pris la parole à l’ouverture de la réunion pour se féliciter de la fin des combats dans l’enclave palestinienne, tout en saluant des efforts de l’Egypte pour y mettre fin de manière négociée.

« L’Egypte a été critiquée mais a bien travaillé », a dit M. Sarkozy, au côté duquel M. Moubarak avait annoncé il y a dix jours, aussi à Charm el-Cheikh, une initiative pour trouver une issue négociée à la guerre.

Depuis son lancement, le 27 décembre, l’opération « Plomb durci » lancée, selon Jérusalem, pour mettre fin aux tirs de roquettes du mouvement islamiste Hamas, a coûté la vie à au moins 1.300 palestiniens.

Le sommet de Charm el-Cheikh vise à « discuter ensemble comment contribuer à éviter cette tragédie », a déclaré à l’AFP le porte-parole égyptien des Affaires étrangères, Hossam Zaki.

Les chefs d’Etat ou de gouvernement, ainsi que des ministres des Affaires étrangères, de l’Allemagne, de l’Espagne, de la France, du Royaume-Uni, de l’Italie, de la Turquie et de la Jordanie, ainsi que le secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon y participent.

L’Egypte poursuit sa médiation entre Israël et le Hamas pour parvenir à une trêve durable dans la bande de Gaza, a souligné M. Zaki, soulignant que « l’initiative égyptienne est toujours valide et vivante ».

M. Zaki a précisé que les responsables égyptiens avaient rencontré dimanche une délégation du Hamas pour poursuivre les discussions sur la base du plan égyptien pour en finir durablement avec les violences.

Avant son arrivée, le Premier ministre britannique Gordon Brown a souligné que « ce conflit a une nouvelle fois démontré le besoin urgent d’élaborer un règlement à long terme qui garantisse la sécurité des Israéliens et des Palestiniens ».

Les six dirigeants des grands pays européens présents au sommet de Charm el-Cheikh ont été invités à un dîner par le premier ministre israélien Ehud Olmert.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil