Gaza ou l’indignation sélective

Par Claude MONIQUET Président de l’ESISC

lundi 12 janvier 2009, par Desinfos

Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.esisc.org/

Les presque mille morts de Gaza – dont, certainement, trop de civils – suscitent l’émotion du monde. C’est légitime : personne n’aime voir mourir son semblable, surtout quand il s’agit d’un enfant. Aussi ne discuterons-nous pas, ici, du fond de l’affaire : qui est responsable ? Notre position d’ailleurs est bien connue. Non, si nous reconnaissons, bien évidemment, à chacun le droit de manifester pour défendre ses idées – dans le respect des lois, des personnes et sans instrumentaliser des enfants, comme ce fut le cas à Bruxelles, au coeur de l’Europe, ce dimanche 11 janvier – nous ne pouvons que nous étonner de ce qui s’apparente à une indignation très sélective.



Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil