Des unités israéliennes opèrent une incursion dans le sud de la ville de Gaza

Agences

dimanche 11 janvier 2009, par Desinfos

Pour la première fois depuis le début des opérations le 27 décembre, des chars se sont positionnés dans les quartiers de Tal al-Hawa et Cheikh Ajline, où de violents affrontements ont éclaté avec des combattants palestiniens, selon des témoins. Après plusieurs heures de combat, les chars se sont retirés vers la jonction de Netzarim, en dehors de la ville de Gaza, a-t-on ajouté.


Dans la matinée, les services d’urgence ont récupéré 12 corps dans des décombres dans ces deux quartiers. D’après ces services, dix de ces corps seraient ceux de membres de la branche armée du Hamas et du Jihad islamique.

A Cheikh Ajline et Tal al-Hawa, les témoins ont dit avoir vu les chars avancer de plusieurs centaines de mètres à l’intérieur des deux quartiers avant l’aube.

Des soldats israéliens ont pris le contrôle de toits de plusieurs maisons. Certaines ont été détruites par des bulldozers lors de l’avancée des troupes israéliennes, ont précisé ces témoins.

L’armée israélienne a annoncé dimanche que l’aviation avait attaqué soixante objectifs durant la nuit alors que les forces terrestres poursuivaient leurs opérations.

L’aviation a bombardé « des tunnels de contrebande d’armes, une mosquée dans le sud de la bande de Gaza où étaient stockées des armes et qui servait de base d’entraînement », a indiqué à l’AFP une porte-parole militaire.

Elle a par ailleurs fait état de « dix raids aériens contre des groupes armés » palestiniens et signalé une séries d’accrochages entre des miliciens du Hamas et des forces d’infanterie et blindés israéliennes. Elle n’a pas signalé de pertes côté israélien.

Trois roquettes ont été tirées sur Israël par des Palestiniens durant la nuit et tôt le matin, provoquant des dommages matériels à Beersheva, la métropole du sud, sans faire de victimes, selon l’armée.

Suite à la baisse relative des tirs de roquettes de ces derniers jours, les écoles ont partiellement rouvert dimanche dans le sud d’Israël.

Le commandant de la région sud d’Israël, le général Yoav Galant, en charge de l’opération « Plomb durci » contre le Hamas, a réclamé une extension de l’offensive, rapporte dimanche le quotidien Yediot Aharonot.

« Nous avons une occasion unique de régler le problème que pose le Hamas. Si nous ne le faisons pas nous allons rater une occasion historique », a affirmé le général.

Il a préconisé la réoccupation provisoire de secteurs entiers de la bande de Gaza, principalement la bande frontalière avec l’Egypte d’où des armes passent en contrebande par des tunnels, selon cette source.

Lors d’une rencontre avec MM. Olmert et Barak en tournée dans le sud d’Israël à la fin de la semaine, il a appelé la direction politique du pays à rejeter une trêve aussi longtemps qu’Israël n’aurait pas parachevé son opération en s’assurant de la fin de la contrebande d’armes.

Il a estimé que dans le cas contraire, Israël serait frustré de sa victoire militaire sur le terrain et devrait se préparer à une nouvelle opération contre le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, après un retrait de ses troupes.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil