Israël responsable, même indirect, des attentats de Madrid ?

samedi 13 mars 2004


écoutez le début de l’interview de Ruth Yaron, porte parole de l’armée israélienne, du 12/3/2004, en cliquant le lien http://www.europe1.fr/infos/chroniques/chronique.jsp?idboitier=377753&chaine=10

Elkabach lui demande au bout de 40 secondes si elle (et donc l’armée israélienne) ne ressent pas une part de responsabilité dans les attentats de Madrid.

Si vous êtes choqués comme moi par cette question, exprimez votre indignation à Europe 1 et Elkabach en déposant un message sur http://www.europe1.fr/formulaires/contact.jsp?type=13

Ci après le message que j’ai déposé hier
Renaud P.

Je suis indigné par la question de JP Elkabach ce matin au porte parole de l’armée israélienne qu’il recevait. En prenant je suppose en compte la piste Al Qaida, il lui demande : « ne vous sentez vous pas un peu responsable de ce qui arrive à Madrid ? »

Les Israéliens seraient ils responsables des malheurs du monde ? Quelle erreur et quelle victoire pour les terroristes. Comme notre société et notre culture ne peut pas comprendre le fanatisme et l’irrationalité de ces terroristes, il lui faut une autre explication. En condamnant mais en comprenant d’une certaine manière les attentats suicide quand ils ont lieu en Israël, ou contre les USA, sous prétexte politique, notre société fait sauter les interdictions morales. En conséquence, ce terrorisme massacreur se développe, dans les mouvements islamistes en premier lieu, et peut-être même dans des mouvements qui ne le pratiquaient pas comme ETA.

Il faut dire et répéter que l’ennemi de nos démocraties, c’est ce nouveau fascisme qui endoctrine des enfants pour qu’ils se fassent sauter au milieu de civils « ennemis ». Pour moi, si je devais rentrer dans ce type de raisonnement que je réprouve, je dirais plutôt que c’est Elkabach qui devrait se sentir un peu responsable. Mais moi, contrairement à lui, je m’en voudrais si j’avais ce type de pensée. Toute tentative d’explication qui se veut rationnelle et qui tend à trouver une responsabilité, même très indirecte, à des victimes de ce terrorisme, est fausse et dangereuse pour l’avenir.


Lettre adressé ce jour au rédacteur en chef de Europe1 :
La Belmontoise-AIR (Agence Indépendante de Réinformation)

Jean-Pierre Elkabbach recevait Ruth Yaron, porte-parole de Tsahal, au lendemain des attentats de Madrid. Sa première question fut : « Vous sentez-vous une part de responsabilité dans ce qui est arrivé ? »

Le fait de poser une telle question prouve la perte totale de repères de « l’intelligentsia » journalistique. Atteint du même réflexe pavlovien que ses confrères, consistant à désigner Israël à la survenue de chaque évènement tragique sur cette planète, JPE prouve qu’il vaut mieux, pour faire carrière dans ce milieu, continuer à hurler avec les loups plutôt que de se dégager de la meute d’analphabètes qui peuple un PAF en totale déliquescence intellectuelle.

Quant au cyclone qui a dévasté Madagascar, nous vous en laissons deviner le responsable.


Le courrier des lecteurs

Mots-clés

Accueil