Impressions de voyages en Israël et dans le judaïsme

Simone Charrier

vendredi 2 janvier 2009, par Desinfos

Je viens de lire avec émotion la lettre d’ un Israélien aux habitants de la terre . J’ adhère tristement . En même temps , je vous adresse cette introduction à des rencontres avec des groupes de maison de mon église protestante sur le thème d’ Israël . J’ y traçais en introduction mon parcours d’ habitante de la terre qui se promène avec raison jusqu’ où son coeur l’ a attirée . Oui ça vaut la peine de marcher à contresens , je ne l’ ai jamais regretté .


Ce n’ est pas une histoire exemplaire , c’ est la mienne ...L’ histoire de ma rencontre avec la Communauté juive et avec Israël .

J’ ai vécu chez mes grands-parents jusqu’ à l’ âge de 8 ans . Mes grands-parents étaient des instituteurs à la retraite en manque d’ élèves ...
En plus de l’ amour , ils ont déchaîné sur moi toute leur passion de pédagogues doués .Je devais avoir 7 ans quand ils m’ ont offert « Le journal d’ Anne Frank » suivi de « Treblinka »,« le dernier des justes » et autres ouvrages .J’ avais déjà lu sans pouvoir m’ arrêter Tolstoï et Dostoïevsky ...J’ aimais rêver de jour comme de nuit .

Anne Frank devint mon amie , ma confidente . Oui mais voilà , son histoire était une histoire vraie . Mon grand-père m’ avait raconté la guerre de 40 , ma grand-mère parlait souvent des enfants juifs qui ne pouvaient plus aller à l’ école ...Pas de quoi rêver . Cette histoire-là me ravageait le coeur .

En plus , à cette époque tous les jeudis et aussi le dimanche pendant le culte , il y avait école biblique , au Temple de l’ église réformée d’ Avignon .Les monitrices avaient fabriqué un plateau de sable , à notre hauteur .Elles avaient habillé des personnages , on était en Israël , tout le monde était juif dans cette histoire , comme ...Anne Frank ?À l’ époque je ne disais pas grand chose , je réfléchissais ...

Pendant la guerre de 40 , est-ce qu’ on a voulu faire disparaître le peuple de la Bible ...la Bible , le repère de mes grands-parents , mon repère ? Un beau jour j’ ai fini par demander à mon grand-père s’ il y avait encore des Juifs malgré la guerre .

Pour moi ce peuple c’ est le lien entre Dieu et nous , c ’ est la partie visible , tangible chaleureuse de la Bible , de l’ Eternel .Chez mes grands-parents l’ Eternel faisait partie de la famille .Dans mon coeur d’ enfant , Anne Frank , Abraham , Isaac , Jacob , Joseph et le concierge de la synagogue , c’ était la même histoire et elle continuait à Avignon .Quelle chance , Dieu n’ avait pas fermé son bureau sur terre , Il n’ était pas parti , Il ne nous avait pas laissés...

À 7 ans j’ étais entrée dans une synagogue , à 24 ans je faisais un premier voyage en Israël .Quelle émotion d’ entendre parler l’ hébreu , de parcourir les lieux de la Bible , de reconnaître le nom des rues , et surtout de vivre au milieu de ce peuple vivant , joyeux , chaleureux : Israël .

Je n’ avais plus envie de partir , je reconnaissais tout , plus que dans mon pays natal .
J’ ai rencontré des gens qui sont devenus des amis pour moi , des vrais .De retour en France où j’ étais enseignante , Israël me manquait tellement que j’ ai eu l’ idée de frapper à nouveau à la porte de la synagogue . J’ avais appris entre temps l’ histoire douloureuse des rapports entre les Chrétiens et les Juifs . J’ étais décidée à frapper très doucement à cette porte et à n’ entrer que si elle s’ ouvrait vraiment .Si elle s’ ouvrait ce ne serait pas un dû , ce serait cadeau .

Et elle s’ est grande ouverte .

Dans la Communauté juive j’ ai appris l’ hébreu , étudié la Torah , participé aux fêtes en tant que chrétienne protestante . Au delà de tout ce que j’ ai pu apprendre , le plus grand cadeau pour moi , c’ est le lien d’ affection et de confiance indéfectible qui s’ est tissé avec la Communauté .Une compréhension pas seulement des idées ou des opinions mais aussi des douleurs profondes , celles que l’ on cache aux étrangers , pour ne pas les ennuyer .Je connais le coeur de cette Communauté , sa largeur, sa profondeur, sa hauteur . Elle me fait penser à l’ Eternel et j’ ai eu l’ impression de vivre un peu dans Sa famille .

Le temps est passé , je suis allée plusieurs fois en Israël et le voyage n’ est pas fini ... la Communauté juive reste ma famille préférée . Je remercie Israël d’ exister , comme une élève remercie un maître indispensable , respectueusement et de tout coeur .


Desinfos

Le courrier des lecteurs

Mots-clés

Accueil