Expostion israélienne à Dakar : pas de frontières pour les oiseaux

Visit The Publisher’s Site Wal Fadjri (Dakar) - D. S. Dia

samedi 6 mars 2004


« Les oiseaux migrateurs ne connaissent pas de frontières », est l’intitulé de l’exposition de photographies qu’organise l’ambassade d’Israël au Sénégal, du 8 au 12 mars prochain, à la Maison de la culture Douta Seck.

"Une manifestation réalisée par Yossi Leshem et Ofer Bahat, la Société pour la protection de la nature en Israël et la Division des Affaires publiques du ministère des Affaires étrangères, et qui est patronnée par Modou Diagne Fada, ministre de l’Environnement et de l’Assainissement, en présence de l’ambassadeur Shlomo Avital. Le vernissage aura lieu lundi prochain.

D’après le dossier annonçant l’exposition, "la migration est l’un des phénomènes naturels sur terre les plus étonnants.
De nombreuses espèces la pratiquent, mais c’est incontestablement celle des oiseaux qui est la plus remarquable".

Situé à l’intersection de trois continents, Israël est traversé par une migration d’une importance que l’on ne trouve nulle part au monde. Les études réalisées ces dix dernières années ont montré qu’environ 500 millions d’oiseaux traversent, au cours de leurs migrations, le pays deux fois par an.

Ce qui fait qu’Israël est « devenu une attraction pour les passionnés d’oiseaux à travers le monde », selon le texte, qui ajoute que « la recherche sur les oiseaux migrateurs réalisée en Israël, basée sur la surveillance par radar et satellite, fait qu’il est possible, aujourd’hui, de suivre les oiseaux d’Israël jusqu’à l’emplacement de leur nidation en Afrique ou en Europe ».

Tout pour dire que ces animaux migrateurs « n’ont pas connaissance des frontières politiques, et cela est un émouvant symbole à cette époque où la paix est tant menacée au Moyen-Orient ».


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil