Sont-ce des Martiens ?

Charles Etienne Nephtali

vendredi 12 décembre 2008, par Desinfos

A lire les informations et les réactions aux informations, à entendre tout ce qui se dit à la télévision et à la radio par des journalistes non-israéliens et même israéliens, non-juifs et même juifs, j’en arrive à me demander qui sont ces gens, qu’avec un certain mépris et un mépris certain même, on dénomme « colons juifs »


C’est qui et quoi ces « colons juifs  ». Quelle nationalité ont-ils ces « colons juifs » ? D’où viennent-ils ces « colons juifs » ? De quel pays ? De quelle planète ? SONT-CE DES MARTIENS ?

De plus, certains journalistes vont jusqu’à parler « jeunes colons juifs voyous » alors que dans notre pays, ces mêmes journalistes ne parlent que de « jeunes » tout court au sujet de ceux qui incendient des milliers de voitures par an, de ceux qui provoquent de véritables émeutes dans certaines banlieues, de ceux qui vandalisent des commerces, de ceux qui provoquent et attaquent la police et les pompiers, de ceux qui sifflent la Marseillaise, de ceux……., de ceux…… Pourquoi ?

Par contre, j’entends parler de « villageois palestiniens », tout juste s’ils ne sont pas qualifiés de « paisibles ». Des journalistes non-israéliens et même israéliens, non-juifs et même juifs allant même jusqu’à attribuer une nationalité à ces « villageois » !

C’est qui et quoi ces « villageois palestiniens » ? D’où viennent ces « villageois palestiniens » ? De quel pays ? Certains disent « de Palestine ». C’est où et quoi « la Palestine » ?

Je pensais qu’à l’ONU, le 29 novembre 1947, un plan de partage en 2 états de la région qui s’appelait « Palestine sous mandat britannique » fut voté. Un état devant être juif, l’autre arabe. Les Juifs acceptèrent et l’appelèrent Israël le 14 mai 1948, les Arabes refusèrent. Donc, pourquoi parle-t-on de « Palestine » aujourd’hui, 61 ans après la décision de partage par cette instance internationale alors qu’on n’a jamais parlé d’Israël avant le 14 mai 1948 ou jamais parlé du Zimbabwe, par exemple, avant son indépendance en 1969 je crois, et même un 29 novembre ?

Pourquoi, une fois de plus, ce 1 poids 2 mesures concernant ces Israéliens, peut être rebelles mais courageux cependant ? Pourquoi ce mépris pour ces Israéliens qui veulent « rester chez eux » presque 80 ans après que les ascendants de certains d’entre eux furent massacrés et « délogés de chez eux » c’est à dire d’Hébron, suite à un terrible pogrom. Un vrai pogrom celui-là !

Prions pour ces Israéliens courageux et non pour ceux qui les condamnent, et non pour ceux qui veulent les délégitimer !


Desinfos

Le courrier des lecteurs

Mots-clés

Accueil