Israël accuse l’Egypte : vos manœuvres militaires sont dirigées contre nous

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

mercredi 29 octobre 2008, par Desinfos

Des tensions sont apparues ces derniers jours entre Israël et l’Egypte suite à des manœuvres militaires effectuées par l’armée égyptienne, rapporte le Maariv. Amos Guilad, directeur des affaires politiques au ministère israélien de la Défense, aurait protesté officiellement auprès de l’Egypte à cause de ces manœuvres qui seraient selon lui « dirigées contre Israël ».


Le général Guilad, qui était récemment au Caire, a affirmé lors de ses entretiens qu’Israël était inquiet de l’absence de relations entre Tsahal et l’armée égyptienne. Selon lui, « il n’y a pas de visites d’officiers égyptiens en Israël, de délégations réciproques ou de rencontres régulières entre homologues ». Il a ensuite fait savoir qu’Israël était inquiet de « manœuvres effectuées par l’armée égyptienne destinées à réagir à une menace de la part d’Israël, du fait qu’Israël est considéré comme un ennemi et de l’importance accordée par le commandement égyptien au renforcement de ses capacités militaires ».

Le ministre égyptien de la Défense, Hussein Tantawi, a répondu au général Guilad qu’un réchauffement des relations entre les deux armées pourrait avoir lieu dans l’avenir, parallèlement aux avancées dans le processus de paix avec les Palestiniens. En ce qui concerne le renforcement militaire égyptien, M. Tantawi a affirmé à son interlocuteur israélien que les défis auxquels doit faire face l’Egypte l’obligent à mettre en place une force dissuasive efficace.

Malgré ce désaccord, ajoute le journal, la visite d’Amos Guilad au Caire a été fructueuse et essentiellement consacrée à Guilad Shalit et au « package deal » égyptien destiné à régler la question de la bande de Gaza. Le chef des renseignements égyptiens, Omar Suleiman, a affirmé que si le plan égyptien était rejeté par le Hamas, le Caire ferait en sorte que l’organisation soit isolée, voire même sanctionnée par la Ligue arabe.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil