L’affaire CBSP contre Centre Wiesenthal : une victoire judiciaire passée sous silence

Paul Landau © Primo,

dimanche 26 octobre 2008, par Desinfos

L’arrêt de la 11e chambre de la Cour d’appel de Paris, rendu le 1er octobre dernier, a été totalement passé sous silence par les médias français, qui ont – une fois de plus – failli à leur obligation d’information. Rien que pour cela, il vaut la peine d’y revenir et d’en relater le contexte, auquel l’auteur de ces lignes a été personnellement mêlé. Par cet arrêt, la cour d’appel a relaxé un dirigeant du centre Wiesenthal à Paris, M. Shimon Samuels, qui avait été condamné en première instance pour diffamation envers le CBSP (Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens). Pour comprendre la signification et la portée de cet arrêt, il est nécessaire de faire un petit retour en arrière.


Voir en ligne : Lire le texte sur : http://www.primo-europe.org/


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil