Patrick Bruel et Florence Aubenas pour GUILAD SHALIT

par justinteresting

dimanche 26 octobre 2008, par Desinfos

Huit cent cinquante jours sans voir son fils. La douleur de la famille de l’otage franco-israélien enlevé par le Hamas en territoire israélien n’est plus supportable. Noam Shalit à Paris le 22 octobre dernier est venu pour essayer de mobiliser les medias et la population française sur le sort de son fils.


Voir en ligne : lire le texte sur : http://www.justinteresting.com/

Annie Abonal, la cousine de Noam Shalit qui vit à Marseille, a témoigné elle aussi avec beaucoup d’émotion sur la souffrance de la famille Shalit et a demandé à ce que Marseille (au titre de l’Union Pour la Méditerranée) se mobilise également pour libérer Guilad.

Noam a remercié les élus, les maires qui ont affiché le portrait de son fils sur leur hôtel de ville, les parlementaires qui l’ont reçu et surtout Nicolas Sarkozy qui se mobilise personnellement pour sauver Guilad.


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil