Modèles de francophonie en Israël : identité, symbole de statut et capital linguistique

Eliezer BEN-RAFAËL | Département de Sociologie - Université de Tel-Aviv – Israël

mardi 14 octobre 2008, par Desinfos

Le français est une des langues les plus connues en Israël. Ce pays compte une population de six millions d’habitants : 80% sont juifs et 20% arabes. Un sondage a montré que 22% des Juifs israéliens adultes estiment avoir une connaissance quelconque du français. Parmi eux, 13% disent avoir un très bon niveau ou tout au moins une connaissance partielle. Pour ne prendre que le chiffre de base, le sondage donne l’estimation selon laquelle 250 000 à 300 000 Israéliens sont véritablement francophones [1] . Le français, il est vrai, est largement distancé par l’anglais de ce point de vue. Mais il arrive en deuxième position, avant toute autre langue, comme langue préférée des Israéliens après l’hébreu et l’anglais.


Voir en ligne : Lire le texte sur : http://www.ulaval.ca/


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil