Israël craint une attaque du Hezbollah à la frontière nord

infolive.tv

samedi 11 octobre 2008, par Desinfos

Les forces de sécurité israéliennes postées à la frontière nord avec le Liban sont à un niveau d’alerte maximale alors que le Hezbollah semble confirmer ses préparations pour lancer une vaste attaque contre Israël afin de venger la mort de son ancien haut responsable militaire Imad Mughniyah.


Les troupes syriennes se sont effet postées le long de la frontière libanaise, causant une forte inquiétude chez les Israéliens, mais aussi dans l’Administration américaine, qui a déjà appelé Damas à cesser de s’ingérer dans les affaires intérieures du Liban.

Pendant ce temps, les forces de sécurité israéliennes sont toujours sur le qui-vive après les affrontements entre Juifs et Arabes survenus à Acre pendant Yom Kippour.

De son côté, l’Iran a nommé le successeur de Mughniyeh à la tête du commandement militaire du Hezbollah : il s’agit de Riza Zahdi aka « Hassan Mahdawi », qui était ambassadeur iranien à Beyrouth pendant les années 1980. Zahdi devra organiser la contrebande d’armes de la Syrie au Liban, et aussi superviser la construction de postes militaires au sud Liban.

Depuis la Seconde guerre du Liban, il semble donc que l’Iran soit de plus en plus impliqué dans les affaires du Hezbollah, en lui apportant des fonds financiers, mais aussi des armes.

La situation actuelle est la preuve du jeu double joué par le Président syrien Bashar Assad, qui d’un côté ne cesse de déclarer qu’il souhaite faire avancer le processus de paix avec Israël, et de l’autre, continue à soutenir la contrebande d’armes et d’explosifs, envoyés au Hezbollah via la frontière entre la Syrie et le Liban.

On pourrait se demander si les récentes violences à Acre ne font pas partie d’un vaste plan pan-arabe de provoquer des troubles à l’intérieur d’Israël afin de détourner l’attention de Tsahal et de faciliter une attaque par le Hezbollah.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil