Roger Cukierman et Haïm Musicant relaxés dans la plainte déposée par la Ligue communiste révolutionnaire

CRIF

vendredi 10 octobre 2008, par Desinfos

Roger Cukierman, ancien président et Haïm Musicant, directeur général du CRIF ont été relaxés jeudi 9 octobre 2008 par la 17ème chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris. Ils étaient poursuivis du chef d’injure envers particulier, à la suite d’une plainte de la Ligue communiste révolutionnaire, représentée par Alain Krivine, qui s’était portée partie civile.


Il était reproché à Roger Cukierman d’avoir prononcé des propos lors du dîner du CRIF du 25 janvier 2003, et à Haïm Musicant, en tant que directeur de la publication du site du CRIF, d’avoir mis en ligne le discours du président.

La 17 éme chambre a estimé que les propos de Roger Cukierman se sont situés dans le cadre d’un débat de nature politique et « n’ont pas dépassé les limites de la polémique autorisées en la matière ».
 
Défendue par Me Antoine Comte, la LCR avait fait citer comme témoins Stéphane Hessel, ambassadeur de France ; Gilles Lemaire, ancien secrétaire national des Verts et Rony Brauman, ancien président de Médecins Sans Frontières. L’ancien ministre François Léotard était venu témoigner en faveur du CRIF.
 
Roger Cukierman était défendu par Me Thierry Levy et Me Marc Levy. Me Alain Jakubowicz en lien avec Me Michel Zaoui, a assuré la défense de Haïm Musicant.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil