Kouchner satisfait de sa visite au Proche-Orient

Le flash info du Jerusalem Post édition française

dimanche 5 octobre 2008

A Jérusalem, le chef de la diplomatie française a déjà rencontré Ehoud Olmert, le ministre de la Défense Ehoud Barak ainsi que le leader de l’opposition, Binyamin Netanyahou. « J’ai vu un changement en rencontrant les responsables de l’AP. (...) Il existe une véritable conscience palestinienne. Même les responsables israéliens pensent que quelque chose est en train de se passer », a annoncé dimanche.


A propos de l’Iran, le ministre a affirmé que, suite aux révélations du dernier rapport de l’AIEA, qu’il est désormais impossible de croire que les ambitions iraniennes restent pacifiques, avant d’ajouter : « pas de sanctions sans dialogue ».

A Djénine samedi, Kouchner a déclaré que la France envisageait de déployer une force européenne de maintien de la paix dans les Territoires palestiniens. Jérusalem n’est pas opposé à un tel scénario.

Moyen-Orient

Opération imminente du Fatah contre le Hamas

Le Fatah serait sur le point de lancer une attaque d’envergure contre le Hamas en Judée-Samarie. L’opération devrait se dérouler dans les prochaines semaines.

La fin du mandat de Mahmoud Abbas doit intervenir le 9 janvier prochain. Selon le haut commandement de Tsahal, le Hamas pourrait profiter de l’instabilité politique à Ramallah et ainsi prendre possession des villes de Judée-Samarie.

Le Hezbollah répond aux menaces israéliennes

Le Hezbollah a balayé les menaces proférées par Gadi Eizenkot, général de Tsahal. Ce dernier avait déclaré qu’une prochaine guerre mettrait à mal les villages qui soutiennent le Hezbollah.

« La résistance est prête et les menaces d’Israël ne nous font pas peur », a affirmé le Cheikh Nabil Kaouk, avant d’ajouter : « L’ennemi doit savoir que tant qu’il occupe notre terre du Mont David...il ne sera jamais en sécurité car la résistance est liée à l’obligation nationale de poursuivre ce qui a été entrepris en 2000. »

POLITIQUE

Retour de Mofaz sur la scène politique

Le ministre des transports a assisté à la réunion gouvernementale dimanche matin, trois semaines après avoir annoncé son retrait de la scène politique suite à sa défaite aux primaires de Kadima.

Ses assistants ont expliqué qu’il avait prévu de présenter trois requêtes lors de cette réunion. A savoir : annuler la baisse de fonds versés à l’amélioration des routes ainsi que la décision de retirer 200 millions de shekels à l’Autorité pour la sécurité routière, verser les subventions promises à El Al pour ses dépenses en termes de sécurité.

INTERNATIONAL

L’AIEA condamne indirectement Israël

Israël a été indirectement condamné samedi lors d’une conférence de l’AIEA regroupant les 145 nations membres de l’organisation.

Une résolution a été votée pour exhorter toutes les nations à soumettre leurs activités nucléaires à l’inspection extérieure et à œuvrer à l’établissement d’une zone dénuée d’armes nucléaires au Moyen-Orient. Israël étant le seul pays à être censé posséder des armes atomiques, le vote de cette résolution constitue une critique indirecte envers l’Etat juif.

SOCIETE

Débat autour d’une propriété russe de Jérusalem

Le gouvernement doit décider dimanche si la propriété de Sergei, le fils du tsar Alexandre II, dans le quartier russe de Jérusalem sera transférée au gouvernement moscovite.

Cela fait 4 ans que l’ancien président -et actuel Premier ministre- russe Vladimir Poutine en réclame le transfert pour le compte de l’Eglise russe orthodoxe.

Le gouvernement craint qu’un tel transfert n’en justifie d’autres, par exemple les propriétés des Eglises grecques et catholiques.

Les Israéliens optimistes malgré la menace iranienne

Selon un sondage, les Israéliens se montrent toujours optimistes malgré le terrorisme, la menace iranienne, l’incertitude politique et le ralentissement économique.

92 % des personnes interrogées se déclarent fières d’être juives ; 90 % se considèrent patriotes ; 85 % s’opposent à la division de Jérusalem en échange de la paix avec les Palestiniens et 92 % sont prêtes à s’engager activement dans une bataille militaire pour Israël.

ECONOMIE

Chute des cours à la bourse de Tel Aviv

Quelques jours après le vote d’une loi aux Etats-Unis pour renflouer la finance américaine, les cours à la bourse de Tel Aviv (Tel Aviv Stock Exchange) restent instables et ont ouvert en baisse dimanche.

Au milieu de la matinée, le TA-25, soit les 25 plus importantes capitalisations boursières sur les 600 sociétés représentées au TASE, a déjà perdu 6,00 et le TA-100 a lui perdu 6,13%.

Bar-On pour un maintien budgétaire

Le Premier ministre et le ministre des Finances, face à la forte instabilité financière et à ses répercussions sur le Tel Aviv Stock Exchange, veulent rassurer le gouvernement dimanche lors de la réunion du cabinet.

« Actuellement, il n’y a aucune raison de s’inquiéter », a affirmé Bar-On. Il a toutefois ajouté qu’étant donné le contexte financier actuel, il était important de ne pas dévier des objectifs budgétaires fixés.

MONDE JUIF

Le combat d’un Juif converti

José Portuondo-Wilson, un jeune Américain de 25 ans fait face à la bureaucratie israélienne qui doute de la sincérité de sa conversion et le caractère légitime de son judaïsme.

Il a été élevé dans une famille catholique d’anusim, ces Juifs qui ont caché leur judaïsme pendant l’Inquisition espagnole et leur expulsion en 1492.

Le 21 août dernier, sa deuxième demande a été rejetée par le ministère de l’Intérieur.

CULTURE

Cedar Lake : ambitieux et prometteur

La troupe du chorégraphe français de renom international Benoît Swan Pouffer, Cedar Lake, est en tournée en Israël. Les 16 danseurs qui la composent sont autant à l’aise en ballet classique qu’en danse contemporain.

La compagnie inaugure le festival international de danse de Tel-Aviv (TAD) 2008, du 23 au 25 octobre au centre Suzanne Dellal. La tournée israélienne de la troupe démarrera le 22 octobre à l’auditorium de Haïfa pour continuer au Palais des Congrès de Herzilya (27 et 28 octobre) puis au Théâtre de Jérusalem (29 octobre).


La revue des infos

Mots-clés

Accueil