Al Doura : France 2 accepte un “groupe d’experts”

GM - Causeur

vendredi 19 septembre 2008

Surtout, n’allez pas croire qu’il s’agit de la commission d’enquête réclamée par le CRIF. Dans l’affaire Al Doura, France 2 accepte de s’en remettre au jugement d’un “groupe d’experts indépendants et professionnels” - une sorte d’arbitrage en somme. À en croire Arlette Chabot, Patrick de Carolis veut en finir avec la polémique.


La patronne de l’info de France 2, qui affichait une assurance à toute épreuve, intervenait au cours d’un curieux dialogue de sourds organisé et orchestré par Antoine Spire pour le MJLF (Mouvement du Judaïsme libéral de France) : Chabot ayant refusé de débattre avec Philippe Karsenty, ils sont intervenus l’un après l’autre.

Peut-être ce groupe d’experts est-il l’amorce d’une retraite en bon ordre de la chaîne publique. En attendant, comme d’habitude, Arlette Chabot a opposé une fin de non-recevoir à toutes les questions concrètes soulevées par Karsenty. Elle a affirmé avec emphase que, si le “groupe d’experts” concluait à la mise en scène, tout le personnel du bureau de France 2 à Jérusalem serait viré. C’est ce qu’on appelle avoir le sens des responsabilités.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil