« La judéophobie des modernes », métamorphoses de la haine

Le Monde des livres

samedi 30 août 2008

Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.lemonde.fr/

Depuis de longues années Pierre-André Taguieff construit une oeuvre imposante, au carrefour de l’histoire des idées, de la sociologie et de l’intervention politique. Directeur de recherches au CNRS, enseignant à Sciences-Po, il a contribué, en une trentaine de livres, à renouveler l’analyse du racisme dans la société contemporaine. Il a notamment souligné les insuffisances de l’antiracisme, montrant qu’on se trompe d’adversaire et de combat, si l’on croit vivre dans les années 1930 et n’avoir affaire qu’à des répétitions du nazisme.



Les textes

Mots-clés

Accueil