Israël ne lève pas le blocus maritime sur Gaza

(Xinhua)

dimanche 24 août 2008

La décision d’Israël d’autoriser deux bateaux transportant des activistes pro-palestiniens à gagner la bande de Gaza ne signifie pas la levée du blocus maritime sur cette enclave contrôlée par le Hamas, ont déclaré samedi des responsables israéliens.


Deux bateaux transportant 40 activistes pro-palestiniens sont entrés samedi après-midi dans le port de Gaza après plus de 30 heures d’attente en Méditerranée, bien qu’Israël ait refusé dans un premier temps de les laisser entrer dans ce territoire palestinien.

Le feu vert surprise donné par le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, et le ministre de la Défense, Ehud Barak, n’est qu’une exception et ne signifie pas la levée du blocus maritime de la bande de Gaza, a rapporté le Jerusalem Post citant des responsables du ministère de la Défense.

« Il est clair depuis le début que l’ensemble de l’opération est une provocation visant à nuire à Israël », a assuré un responsable. « Nous avons décidé de les laisser passer afin de ne pas tomber dans leur petit jeu », a-t-il affirmé.

L’ouverture exceptionnelle du port de Gaza par Israël à ces deux bateaux ne signifie pas qu’Israël va autoriser plus de bateaux à entrer dans ce territoire palestinien, de crainte qu’ils ne transportent des armes et des explosifs pour le Hamas, considéré par Israël comme une organisation terroriste, a expliqué le responsable.

Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Aryedh Mekel, a déclaré que cette décision a été prise pour deux raisons : prévenir une provocation en haute mer et parce que nous savions ce qu’il y avait dans les bateaux et que les équipements qu’ils apportent sont destinés à des personnes sourdes.

Il a souligné que c’est une exception et que cette décision ne doit pas être considérée comme un précédent.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil