La Croix Rouge « s’élève contre la barrière de sécurité érigée par Israël. »

Albert Capino

mercredi 18 février 2004

Tiens ? Hasard du calendrier ?
« C’est la première fois que le CICR prend une telle position publique, au moment où la Cour internationale de Justice (CIJ) doit se prononcer bientôt, à la demande de l’Onu, sur les conséquences juridiques de la construction de ce mur de séparation. »


Ah bon ? Je croyais que la Croix Rouge était une organisation neutre !

Dommage qu’elle n’ait pas cru bon de s’indigner devant les attentats meurtriers dont la population civile en Israël souffre.

Regrettable qu’elle s’obstine à ne pas reconnaître universellement le « Magen David Adom » israélien, qu’elle persiste à vouloir contraindre à changer de sigle en invoquant d’obscures raisons.

Étonnant qu’elle ne trouve pour autant rien à redire au « Croissant Rouge », qu’arboraient les ambulances dans lesquelles se sont cachés nombre de candidats au suicide - dont des femmes - et de passeurs de ceintures explosives, dont des enfants...

La Croix Rouge a-t-elle vocation à représenter l’emblème de la paix, des secours, de l’aide humanitaire... ou celui d’une nouvelle croisade ?

L’immense majorité de ceux qui sont attachés à sa neutralité se doivent de protester contre ceux qui prennent de telles libertés à l’intérieur de cette institution.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil