La crédibilité des instances internationales une fois de plus mise à mal

Renée Sebban

vendredi 13 février 2004

L’existence d’instances internationales est fondamentale pour la paix, la sécurité et le progrès dans le monde. Ces instances doivent aider à résoudre les conflits dans un esprit de justice, de respect des peuples et de progrès vers la démocratie


Depuis quelques décennies, à l’Assemblée générale de l’ONU, instance suprême dans le monde, une coalition de pays arabes, pas tous démocratiques, discrédite cette instance,

Ces pays discréditent les organes de base de notre Communauté internationale, en utilisant ces instances pour l’intérêt de leur groupe, alors que, pour la plupart ils ne respectent même pas les principes de base qui ont conduit à la création de ces instances internationales. Les pays pauvres d’Afrique s’alignent sur ces décisions. Beaucoup de pays occidentaux, ne sont pas toujours d’accord avec eux, mais se contentent d’une abstention dans les votes, pour s’éviter des difficultés avec les pays arabes.
Ces dits pays arabes ont, dernièrement, fait voter à l’Assemblée générale de l’ONU une résolution demandant une audience de la Cour Internationale de Justice à la Haye, pour statuer juridiquement sur la validité de la barrière de sécurité en cours de construction par les Israéliens, mais à laquelle les Palestiniens s’opposent en la considérant comme « le mur de l’apartheid ou de la honte. »
Or ce problème est essentiellement politique et non juridique et la CIJ n’a pas compétence pour le traiter.
Là encore, la crédibilité de cette instance internationale importante, la CIJ, est mise à mal dans l’intérêt d’un groupe. La réunion est prévue le 23 Février 2004 et nous devrions être nombreux à protester à La Haye aux côtés des Israéliens.


Les textes

Mots-clés

Accueil