Le comité ministériel a décidé officiellement qu’Israël ne sera pas présent aux audiences orales de la Cour Internationale de Justice de La Haye

(Communiqué par le Conseiller des Médias du Premier ministre)

vendredi 13 février 2004


Le comité ministériel des préparatifs d’Israël de la Cour internationale de Justice dans les débats de la Haye sur la barrière de prévention du terrorisme a décidé cette après-midi de jeudi, d’accepter la recommandation des équipes professionnelles qu’Israël ne sera pas présent aux audiences orales qui doivent commencer le 23 Février

Le comité ministériel, présidé par le Premier Ministre Ariel Sharon, a décidé de se suffire de la déclaration écrite qu’Israël a soumis le 30 Janvier, selon lequella Cour Internationale de Justice de La Haye n’a aucune autorité pour discuter de la barrière de prévention du terrorisme puisqu’il concerne le droit de base d’Israël à l’autodéfense.

Les équipes professionnelles ont fait leurs recommandations après avoir pris en considération les positions des principaux pays, y compris (entre autres) les Etats-Unis, l’Union Européenne, le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Canada et l’Australie, selon lequel la Cour Internationale de Justice de La Haye n’a aucune autorité pour discuter de cette question Aucun des pays mentionnés n’a l’intention d’apparaître aux audiences.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil