Charles et les betitionnaires

Gilles William Goldnadel

mercredi 11 juin 2008

Voir en ligne : Lire l’article sur : http://blognadel.over-blog.com/

Il y aurait tant à dire, à rire ou à pleurer sur la pétition « pour Charles Enderlin » publiée par le Nouvel Observateur. Qu’on en juge : - l’invocation pathétique et répétée « des sept ans » de la contestation opposée au reportage de France 2 : il aura effectivement fallu sept ans pour que mensonges et boniments commencent enfin à être officiellement reconnus par une institution française.



Les textes

Mots-clés

Accueil