L’homme d’affaires David Appel disculpe Sharon

Maariv service

jeudi 5 février 2004

« Le Premier Ministre n’a pas eu connaissance du contrat signé avec Gilad », a-til dit sur le Canal 2. Sharon doit être interrogé aujpurd’hui.


L’homme d’affaires encombrant du Likoud, l’affairiste David Appel, inculpé de corruption du Premier Ministre Ariel Sharon et du vice-Premier Ministre Ehud Olmert, s’est prononcé hier soir pour la défense du Premier ministre. Dans un interview sur le Canal 2, il a dit que Sharon n’avait pas été au courant du contrat du million de dollars entre lui et le fils de Sharon, Gilad. Le Premier ministre doit être interrogé de nouveau aujourd’hui sur l’affaire de l’île grecque et l’affaire du terrain de Ginaton.

« Quand j’ai engagé Gilad, je l’ai seulement embauché quand son père était dans l’opposition », a dit Appel dans l’interview. « J’ai arrêté de l’employer quand son père est devenu Premier ministre, pour que, - Dieu interdise -, il n’y ai pas de conflit d’intérêts », a-t-il ajouté, « mais j’aurais pu continuer de le payer un peu plus à cause de cela ».

Quand on lui a demandé dans l’interview comment l’argent est arrivé à Gilad même après que son père a été élu comme Premier ministre, il a expliqué que c’était une question technique : « parmi les hommes d’affaires il est naturel que quand vous recevez de l’argent vous donnez en échange une facture. Parfois la facture arrive 30 jours plus tard, parfois 60 jours plus tard et c’est une procédure normale ».

David Appel a exclu la possibilité qu’il aurait pu fournir les preuves incriminantes contre Sharon et Olmert en échange de devenir un témoin d’état. « Je vais sortir de cette histoire sentant la rose, pas à cause d’eux (Sharon et Olmert) mais à cause des faits », a-t-il dit.

L’interrogatoire de Sharon jeudi aura lieu après une demande du procureur d’achever l’enquête sur l’île grecque. L’enquête se concentrera sur les deux périodes pendant lesquelles Sharon a servi comme Ministre de l’infrastructure et comme Ministre des Affaires Etrangères. On lui demandera aussi de parler de la redivision en zones de terre agricole, par le développement de permission, du Moshav Ginaton, près de Lod,

On soupçonne qu’en plus de l’aide qu’Appel a reçu dans le recrutement de diplomates grecs pour le projet d’île grec, Sharon aurait aussi aidé les tentatives d’Appel pour obtenir la redivision en zones approuvée.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil