Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > UNESCO / Basilique de la Nativité : un pas de plus pour saper toute (...)

UNESCO / Basilique de la Nativité : un pas de plus pour saper toute négociation israélo-palestinienne

Hélène Keller-Lind

vendredi 29 juin 2012
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Il fallait s’y attendre...l’UNESCO continue son travail de sape de toute négociation israélo-palestinienne en inscrivant sur la liste du Patrimoine mondial la Basilique de la Nativité à Bethléem, en « Palestine »... Il faut dire que le drapeau palestinien flotte sur l’UNESCO à Paris depuis l’admission aberrante de ce non État depuis octobre dernier. Les Territoires palestiniens sous administration de l’Autorité palestinienne sont à nouveau présentés comme un État à part entière. Les Palestiniens exultent, USA et Israël le déplorent.

Réécriture de l’histoire par des dirigeants palestiniens qui voient progresser l’acceptation d’un État selon leurs termes

Les Palestiniens exultent. A Saint Petersbourg où s’est tenue une réunion du Comité pour le Patrimoine Mondial de l’UNESCO, dans un vote à bulletins secrets, 13 de ses membres ont voté en faveur de l’inscription de la Basilique de la Nativité de Bethléem, ainsi que d’autres églises, couvents ou jardins en terrasse de la Route des pèlerinages, en « Palestine ». Six membres ont voté contre, deux se sont abstenus.

On notera que d’une manière presque comique de Comité a également décidé d’inscrire des cavernes préhistoriques situées sur le Mont Carmel sur cette même liste. Le Mont Carmel se trouvant toujours, à ce jour en Israël pour l’agence onusienne... ....

Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Minister Riyad al-Malki, se paie le culot de déclarer, sans rire, depuis la Russie que « la Palestine est le berceau de l’humanité »... George Saade, maire-adjoint de Bethléem, dont le maire, Victor Batarseh est un ancien terroriste du FPLP , estime que « justice » a été rendue. Hanan Ashrawi, membre de l’OLP qui ne soutient pas les attentats terroristes au seul motif qu’ils sont contreproductifs , parle de « fierté nationale ». Et cet ancien ministre de l’Éducation évoque « un héritage et une identité riche...des droits historiques et culturels dans ce pays et notre engagement pour préserver des sites palestiniens culturels et religieux aussi importants en dépit de l’occupation israélienne et de toutes ses mesures préjudiciables  »..

Elior Levy pour Ynet News note que Salam Fayyad, chouchou des chancelleries occidentales, a déclaré que cette inscription « renforce la détermination des Palestiniens à se mobiliser pour l’établissement d’un État indépendant dans les frontières de 1967 ». Et c’est bien là tout l’enjeu de ces reconnaissances d’un non État par petites touches...Il ajoute « il est grand temps que les Nations unies et ses organismes prennent position sur le plan politique, légal, culturel et moral pour mettre un terme aux souffrances du peuple palestinien et agissent contre le risque posé à son héritage culturel par les actes de l’occupation israélienne ».

Une manœuvre purement politicienne que déplorent Israël et les États-Unis

Le JerusalemPost rapporte que l’ambassadeur d’Israël à l’UNESCO, Nimrod Barkan, notait que ce vote, qui n’a pas tenu compte de l’avis technique des propres conseillers du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, qui étaient contre cette admission, est une erreur. Le prétexte invoqué, en effet, par l’Autorité palestinienne pour avoir recours à une procédure d’urgence ayant été une fuite dans le toit que, selon ces conseillers, rien n’empêchait l’Autorité palestinienne de réparer. Il s’est agi d’une manœuvre politique et c’est à cela qu’Israël s’est opposé.

L’ambassadeur des États-Unis à l’UNESCO, David Killion a, pour sa part jugé cette décision « décevante ».

L’association anti-israélienne France Palestine ne s’y trompe guère et publie l’annonce de cette reconnaissance sous la rubrique : « Reconnaissance de l’État de Palestine+

La première étape avait été l’admission ahurissante de ce non État à l’UNESCO

Après la farce de l’admission de « la Palestine » à l’UNESCO en octobre dernier et l’attitude peu glorieuse de la France alors , on pouvait s’attendre à d’autres manœuvres de ce type...

On ne sait pour l’heure quelle est la position de la France.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette