Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Hamouri avril 2012 : des dirigeants français reçoivent un terroriste en (...)

Hamouri avril 2012 : des dirigeants français reçoivent un terroriste en héros

Hélène Keller-Lind

mardi 10 avril 2012
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Dans la France d’après la tuerie antisémite de Toulouse des dirigeants français n’hésitent pas à recevoir un terroriste palestinien en héros, lui apportant ainsi un soutien sans réserves, le donnant en exemple à suivre et lui donnant l’occasion de répandre sa propagande anti-israélienne....
Salah Hassan Hamouri est un terroriste récidiviste appartenant au Front Populaire pour la Libération de la Palestine, condamné en 2005 pour avoir planifié l’assassinat du rabbin Ovadia Yosef, le dirigeant du Shas. Ce qu’il a avoué. Ayant bénéficié d’une libération anticipée dans le cadre de la libération de terroristes en échange pour celle de l’otage Guilad Shalit, il est sorti de prison. Et ce terroriste bénéficie d’invraisemblables soutiens...

Aujourd’hui il est reçu en héros en France par un certain nombre de dirigeants. Ainsi, « à peine sorti de l’avion, de retour d’Israël après 7 ans passés en prison pour des intentions qu’il nie avoir eues , le jeune étudiant franco-palestinien Salah Hamouri s’est rendu directement à Valenton, au stade qui porte son nom, pour assister à un match de foot de jeunes, avant de retrouver ses soutiens à l’occasion d’une réunion à la Ferme de l’hôpital, en présence de la maire de Valenton, Françoise Baud, de l’ancien député Jean-Claude Lefort, et d’autres élus et comités de soutien ». Françoise Baud, communiste. Jean-Claude Lefort, communiste et président de l’Association France Palestine Solidarité, association anti-israélienne.

94 Citoyens.com nous relate qu’à cette occasion il a déclaré :« Mon combat continuera pour les enfants de 7-8-9 ans qui sont encore en prison » au milieu des témoignages émus. Commentaire : « Merci,
pour ton témoignage sur la dur réaliter des enfants INNOCENT détenus en Israël !!! »

Reçu par Delanoë

Ensuite, le Maire PS de Paris, Bertrand Delanoë l’a reçu le 5 avril, avec Ian Brossat et Alain Lhostis, Conseillers de Paris.

Ce membre du mouvement terroriste FPLP a également eu les honneurs de Beur FM le même jour

Le 6 avril, il a été reçu par le Maire communiste de Saint-Denis, Didier Paillard,puis par François Asensi, Maire de Tremblay-en-France et député communiste de Seine-Saint-Denis .

Reçu à Niort

Le 12 avril, invité par le Comité poitevin France Palestine, il sera à Niort pour parler des « prisonniers palestiniens ».Ce même Comité qui a organisé une exposition photo présentant très largement le Hamas en victime....Le photographe avait adressé une lettre ouverte au Président du CRIF qui lui a répondu de ne pas confondre journalisme et militantisme...

Des soutiens à un terroriste qui étonnent, voire inquiètent...

Parcourir la liste des noms qui figurent au comité de parrainage et au comité de soutien du comité de parrainage de ce terroriste, condamné en bonne et due forme par un tribunal israélien au vu des preuves réunies et de ses aveux a de quoi étonner, voire inquiéter....Il y a, bien entendu, les habitués de toutes les campagnes anti-israéliennes qui jouent un rôle politique en France puisqu’on y retrouve les députés, sénateurs habituels ou encore des Stéphane Hessel, bien entendu, ou Besancenot ou Bianco.

Mais il y a aussi d’autres noms de personnalités qui étonnent..comme le socialiste Jean Pierre Bel, président du Sénat. Le jour de la tuerie antisémite dans l’école Ozar Hathora à Toulouse, il exprimait son : « indignation après la fusillade tragique qui a eu lieu à Toulouse ce matin, devant le lycée juif Ozar Hatorah, dont trois jeunes élèves et un adulte ont été victimes. Cet attentat aveugle bouleverse nos compatriotes et endeuille notre pays tout entier ». Sauf que cette tuerie dans une école juive n’avait rien d’aveugle étant donné que, dans cette tuerie-là, le tueur avait les mêmes motivations que Salah Hamouri : la haine des Juifs au nom d’un pseudo amour dévoyé d’une « cause palestinienne ».

Autre soutien de ce terroriste, Jean-Claude Gayssot, ancien ministre communiste du gouvernement Jospin qui soutient la candidature de François Hollande aujourd’hui....

Un autre ancien ministre socialiste du gouvernement Jospin, qui a été Garde des Sceaux, la député Marylise Lebranchu. Avec Elisabteh Guigou qui soutient, elle la campagne BDS et Stéphane Hessel , cela fait deux anciens ministre de la Justice français qui s’opposent à des décisions de justice ou des lois de deux pays démocratiques.... On peut ajouter un troisième personnage, plusieurs fois ministre socialiste, Jack Lang.....

Bref la lecture de cette liste, dont in ne peut citer tous les noms, est édifiante mais aussi très inquiétante puisqu’elle constitue, de fait, une prime au terrorisme....

Comment s’étonner, dès lors, quand on voit l’exemple donné par des « responsables » politiques, que les actes antisémites se soient multipliés dans la foulée des assassinats perpétrés par un tueur se revendiquant de la « cause palestinienne » mais haïssant tout autant les symboles de ce qui est la France, puisqu’il a également tué ou blessé des soldats français.

Inquiétudes

Sammy Ghozlan, Président du BNVCA s’en inquiète dans le communiqué suivant :

« Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme reçoit un grand nombre de messages de protestations émanant de concitoyens scandalisés par les honneurs rendus officiellement par des villes, leurs élus, à un terroriste antisémite SALAH HAMOURI.

 

 

 

Ce dernier est un terroriste qui appartient au mouvement palestinien F P L P .Salah Hamouri a été inculpé en 2005 sous la double accusation d'avoir projeté de tuer le rabbin Ovadia Yossef, plus grand décisionnaire du judaïsme contemporain, Il appartient  au Front Populaire Pour la Palestine réputé pour ses nombreux attentas, ses détournements et destructions d'aéronefs avec leurs passagers.

 

HAMOURI a reconnu sa culpabilité. Son complice purge une peine de 12 ans de prison. 

 

Transféré à la prison de Shata quelques semaines avant sa libération, il a été libéré le 18 décembre 2011 de manière anticipée dans le cadre d'une libération de 550 prisonniers palestiniens contre la libération de Gilad Shalit., le soldat franco israélien retenu en otage à Gaza,en infraction avec toutes les règles humanitaires élémentaires.

 

Nos correspondants sont indignés, et choqués par la campagne de propagande qui s'apparente à l'apologie du terrorisme.

 

Comme eux nous ne comprenons pas qu'en cette période de forte tension, après la tuerie antijuive, dont l'auteur a revendiqué avoir voulu venger les enfants palestiniens, des personnalités politiques, élus, qui détiennent une parcelle de pouvoir montent au pinacle un terroriste , parce qu'il est palestinien et parce qu'il est antijuif.

 

Les honneurs rendus à Hamouri à l'Institut de Monde Arabe, à Paris, ou par les Villes de Fontenay Sous Bois, Valenton, ou encore par le Maire de Paris Bertrand Delanoe et autres élus de gauche ou d'extrême gauche en mal d'arguments politiques , sont de nature à inciter à la haine d'Israël qui pousse à l'acte antijuif.

 

 

 

Hier le terroriste palestinien MAROUANE BARGHOUTI, chef des tanzim, aujourd'hui Salah HAMOURI, dès demain pourquoi pas Mohamed MERAH les 3 héros des islamo palestiniens, terroristes avérés qui le revendiquent. Nos requérants considèrent que ces terroristes sont montés au pinacle au mépris de la vérité, et de la sécurité des citoyens français de confession juive, déjà durement éprouvés.

 

Nos correspondants s'interrogent sur les motivations qui font courir des partis politiques, de gauche et d'extrême gauche ou encore Eva JOLY la candidate à la présidence de la République qui prétend que" Gaza est un camp de concentration à ciel ouvert. “Elle qui comme les autres n'a jamais exprimé aucune compassion pour les populations civiles ,(hommes, femmes, vieillards, enfants, hôpitaux, écoles,) d'Israël bombardées tous les jours depuis Gaza .

 

Le BNVCA rappelle que la propagande palestinienne n'a aucun rapport avec  la liberté d'expression, elle est la source principale de l'antisémitisme depuis 12 ans, en France.

 

Pour le BNVCA et ses requérants, par leur parti pris ces mouvements politiques, ces élus, ces personnalités y participent. Le BNVCA demande au Ministre de l'Intérieur de prendre les mesures à l'endroit de ces incendiaires de la haine antijuive ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com







IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette