Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Al Jazeera : comme Samer Allawi certains de ses journalistes roulent pour (...)

Al Jazeera : comme Samer Allawi certains de ses journalistes roulent pour le Hamas

Hélène Keller-Lind

mardi 27 septembre 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

La chaîne de télévision qatarie bénéficie d’une excellente réputation : elle « a tout d’une grande » et on l’a souvent comparée à CNN...si ce n’est qu’arrêté par Israël, son chef de bureau pour l’Afghanistan, Samer Allawi, vient d’avouer qu’il roulait pour le Hamas et n’était pas le seul journaliste à le faire....

Activités militaires, désinformation, fausses associations « caritatives » pour le Hamas

Al Jazeera, chaîne de langue arabe et de langue anglaise très appréciée compte des dizaines de millions de téléspectateurs de par le monde. On l’a comparée à CNN et, à première vue, elle est très professionnelle. A première vue uniquement. En effet, le 9 août 2011 le chef de bureau pour l’Afghanistan de la chaîne, Samer Allawi, était arrêté par Israël au passage Allenby entre la Jordanie et la Judée Samarie : il était soupçonné de travailler pour le Hamas Selon ses employeurs il venait de passer 3 semaines dans son village natal de Sabastiya, proche de Naplouse. Al Jazeera avait aussitôt exigé sa libération

Le 26 septembre la chaîne annonçait sa libération affirmant qu’il aurait admis avoir rencontré des membres du Hamas mais ne l’aurait fait que dans le cadre de son travail de journaliste. Pourtant, dans un communiqué du Premier ministre israélien, on apprend que sa libération n’est intervenue qu’après qu’il y ait eu négociation avec le tribunal israélien. Il a été condamné à un emprisonnement de la durée du temps déjà passé en prison et à 3 ans de prison avec sursis, ainsi qu’à une amende.

Il a reconnu avoir aidé le Hamas, proposant, entre autres, au mouvement terroriste d’utiliser sa position de chef de bureau en Afghanistan pour y « critiquer les opérations américaines et renforcer le Hamas en exprimant son soutien pour la « résistance » palestinienne. » En 2006 il avait rencontré au Qatar des journalistes, opérateurs du Hamas, dans ce but.

Entre 1988 et 1992 il a eu des activités militaires en Afghanistan et a suivi un entraînement militaire au Pakistan en 1992. En 1993 le Hamas le recrutait au Pakistan et il a appartenu au « Comité suprême palestinien, » qui dirige des institutions du Hamas. Et il a fait des collectes pour des associations affiliées au Hamas telles que « l’Al-Aqsa Association » et le « Palestinian Information and Media Center. »

En 2000, à Dubaï, il acceptait d’avoir des activités militaires pour le compte du Hamas. Et, dans le cadre de ses activités « caritatives » au sein de « l’Al-Aqsa Association » il s’est rendu en Syrie en 2001 et 2003 pour en rendre compte à Musa Abu Marzook, second du dirigeant du Hamas, Khaled Mashal. Celui-ci lui demanda en 2004 de travailler pour lui, lui proposant de le représenter en Iran. Ce que Samer Allawi n’a pas accepté.

In the framework of his activities for the SPC, Allawi went to Syria in 2001 and 2003 in order to report on his activities to, deputy to Hamas Political Bureau Chairman. In 2004, Mashal asked Allawi to work for him. During his meetings in Syria, it was proposed that Allawi serve as Hamas’s representative in Iran but he declined.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette