Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Coupures d’électricité dans la Bande de Gaza et mythe d’une crise (...)

Coupures d’électricité dans la Bande de Gaza et mythe d’une crise humanitaire

Hélène Keller-Lind

lundi 28 juin 2010
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le clair-obscur des photos illustrant les dépêches palestiniennes est beau. La réalité l’est moins : la centrale électrique de la Bande de Gaza a cessé de fonctionner faute de fuel. Autorité palestinienne et « gouvernement de facto » gazaoui s’en renvoient la responsabilité... tandis qu’Israël continue ses livraisons ou que les importations par des tunnels continuent.

Électrique...

Les gestionnaires de la centrale électrique de Gaza ont lancé les premières accusations, annonçant qu’il n’y avait plus assez de carburant pour que la centrale continue à fonctionner. Les fonds européens destinés à l’achat de ce carburant étant désormais versés à l’Autorité palestinienne -AP- qui en avait fait la demande, affirmaient-ils. Or, toujours selon eux, les paiements des Gazaouis pour la fourniture de cette électricité étaient reversés à l’AP qui n’avait donc aucune raison de suspendre les paiements permettant l’achat de fuel .

Faux dit aujourd’hui l’AP...



L’UNRWA, qui s’abstient en général de critiquer les Palestiniens ne s’en prenant qu’aux Israéliens, sort de sa réserve et renvoie les deux parties palestiniennes dos à dos, les condamnant toutes deux et s’indignant, à jute titre, que des Palestiniens infligent des souffrances à d’autres Palestiniens. Ce qui n’est d’ailleurs pas une première : voir, par exemple, les exécutions sommaires de membres du Fatah par le Hamas

Coupures palestiniennes et importations



On aimerait voir les instances internationales dire plus souvent les choses telles qu’elles sont....D’ailleurs que disent les organisations soi-disant pro-palestiniennes, de fait anti-israéliennes ou tous les « bienpensants... » de ces coupures d’électricité là ? Elles qui viennent de monter une gigantesque opération politico-médiatique violente pour que crème à raser, coriandre ou semoule puissent désormais entrer dans la Bande de Gaza via Israël...En effet, même la journaliste Hamira Hass, connue pour ses critiques acerbes d’Israël, admet dans un article daté de mai 2009, que certaines marchandises qui ne peuvent être importées par des commerçants gazaouis peuvent l’être par l’UNWRA, par exemple... et que, quoi qu’il en soit, les produits interdits d’entrée par Israël sont importés par les tunnels. Ce qui démontre, si besoin était, qu’il n’y a pas de crise humanitaire dans la Bande de Gaza.


Les raisons des restrictions


Si Hamira Hass rappelle qu’il y a eu interdiction de l’importation de très nombreux nouveaux produits après l’enlèvement de Guilad Shalit, elle ne dit rien cependant des conditions épouvantables de la captivité de cet otage, ni des milliers de roquettes lancées sur les populations du sud d’Israël à partir de la Bande de Gaza. Le fait qu’Israël laisse entrer de telles quantités de marchandises ou médicaments dans un territoire d’où partent de telles agressions et qui est géré par un mouvement terroriste qui veut la destruction pure et simple de l’État hébreu devrait, pour le moins, être souligné...

Israël continue à fournir l’essentiel. Importations, exportations gazaouies

En attendant, Israël, principal fournisseur en électricité de la Bande de Gaza, et de loin, continue ses livraisons habituelles, c’est-à-dire la plus grande partie des kilowatts utilisés dans la Bande de Gaza, sans rien dire....

Et la liste exhaustive de ce qui entre dans la Bande de Gaza, eau, ciment et générateurs y compris, ainsi que des permis de sortie pour traitement dans des hôpitaux israéliens pour raisons médicales, mais pas seulement, ou des exportations agricoles dont on ne parle jamais, est d’un grand intérêt. On est bien loin du mythe d’une crise humanitaire justifiant de quelconques « flottilles. »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Bande de Gaza
La Haute Cour va reprendre le débat sur les démolitions de maisons par Tsahal à Rafah - mai 2004
Israël veut détruire les tunnels de contrebande entre Gaza et l’Egypte - décembre 2008
Reconstruction de Gaza : Salam Fayyad annonce un accord en faveur du financement - février 2009
Des fusées anti-missiles à laser contre les roquettes de Gaza - août 2008
Creuser des tunnels, comme mode de vie à Rafah dans la Bande de Gaza - décembre 2004
Un « accident de travail » à Gaza - janvier 2011
Olmert envisage une riposte aux tirs de roquettes depuis Gaza - décembre 2008
Le Hamas arrête 120 membres du Fatah dans la bande de Gaza - juillet 2008
Ismaïl Haniyeh a appelé sans succés à l’arrêt des combats à Gaza - janvier 2007
Les Palestiniens emploient des outils perfectionnés pour creuser les tunnels de Rafah. - mai 2004
Keller-Lind Hélène
Assassinat du dirigeant d’opposition Chokri Belaïd : la « révolution du jasmin » va-t-elle sombrer dans le sang ? - février 2013
Opération Pilier de Défense : manifestations à Montréal entre obscurité et lumière - novembre 2012
L'Autorité palestinienne paie plus de 5 millions de dollars mensuels en salaires versés aux terroristes palestiniens et arabes israéliens emprisonnés. Avec notre argent... - juillet 2011
UNESCO : la farce de l’admission en son sein d’un pseudo-État qui bafoue les Droits de l’Homme et enseigne la haine et la violence au quotidien - novembre 2011
Enfants palestiniens terroristes au couteau : justification erronée d’un New York Times qui devrait revoir sa copie - novembre 2015
France Syrie : la grande illusion - août 2010
Human Rights Watch : l’autocensure des journalistes palestiniens est provoquée par les violations de leurs droits par l’Autorité palestinienne et le Hamas - avril 2011
Tragi-comique - mai 2010
Se joindre à la campagne de PMW pour demander que soit fermée la page Facebook du Fatah qui incite au terrorisme - septembre 2019
Comme Beyamin Netanyahu le Président Rivlin affirme à Manuel Valls que seuls des négociations directes peuvent aboutir à une solution - mai 2016

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette